1 /  2
Vignette document Les  NTIC dans les PME : stratégies, capacités organisationnelles et avantages concurrentiels

Les NTIC dans les PME : stratégies, capacités organisationnelles et avantages concurrentiels

Article
Revue française de gestion
06/2003
Contient : pp. 43-63

L'article rédigé ici rend compte de résultats d'étape d'une recherche s'intéressant aux conditions de création d'avantages concurrentiels en termes de coûts, de qualité et de nouveaux produits ou services à partir des usages de NTIC dans les PME. L'enquête aura porté sur une population de 5 000 PME recensées à partir de fichiers des chambres de commerce et d'industrie des Pays de la Loire ; deux enquêtes statistiques et des études monographiques auront été menées.
Les auteurs ont comparé, d'une part, les PME qui déclarent obtenir par leurs usages des NTIC des résultats à la fois en termes de réduction des coûts, de qualité et d'innovation et, d'autre part, les PME qui n'observent aucun résultat de ce type. Cette comparaison a été conduite selon différentes dimensions : sectorielle, technologique, stratégique et organisationnelle.
Les résultats obtenus montrent que la capacité des PME à combiner, à partir de leurs usages des NTIC, des réductions en termes de coûts et des innovations en termes de produits et services, peut être interprétée comme le résultat d'une interdépendance entre trois grands types de variables : la dynamique sectorielle du paradigme technologique, les stratégies d'usages mises en oeuvre dans le cadre de stratégies génériques et les capacités organisationnelles de l'entreprise. Ces capacités organisationnelles reposent à la fois sur une forme d'organisation du travail interne permissive, une large diffusion des accès aux NTIC ainsi que sur des modalités de constitution des ressources et d'interactions avec des acteurs externes, au moyen de ces technologies. La technologie de l'internet vient alors faciliter au sein d'une structure d'échanges qui préexistait, à la fois la réduction des coûts de l'information ou des délais et la recherche d'information, voire l'acquisition de connaissances favorables à l'innovation. Elle devient pour les entreprises qui répondent à cet ensemble de conditions structurelles une source d'avantages concurrentiels simultanément exprimable en termes de réduction des coûts, d'amélioration de la qualité et d'innovation de produits et services. Enfin, si l'hypothèse de rupture de paradigme technologique liée à l'avènement de l'internet peut être envisagée, il semble que, dans le cas des PME, elle soit fortement liée à une nouvelle donne des activités de services.

Contient :
pp. 43-63
Langue :
français
Notes :
bibliographie. Date de parution : 2003-06-01

SUGGESTIONS

Du même auteur