3 /  7
Vignette document Temps de travail, temps de vie

Cet ouvrage constitué des analyses de chercheurs réunis au sein du GEIST (Groupe d'études interdisciplinaires en sciences du travail) confronte, sur la question du temps de travail, les apports de différentes disciplines, les enseignements de l'histoire longue et des expériences plus récentes. Pour ouvrir la discussion, Philippe Capdevielle caractérise le rôle qu'a tenu l'Etat en France en matière de temps de travail durant les deux derniers siècles. Françoise Crézé examine les conséquences de la réduction du temps de travail en matière d'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Anja Johansson s'intéresse aux heures d'équivalence et à la notion de travail effectif. Michèle Forté et Emmanuel Triby interrogent le rapport entre les temps de la production et ceux de la formation sous l'angle de la réduction du temps de travail. Jocelyne Loos-Baroin évalue les effets de la première loi Aubry sur le système français de relations professionnelles. C'est la question du travail "effectif" et de l'effectivité du travail que Francis Meyer passe en revue. La réduction du temps de travail a-t-elle une incidence sur les droits fondamentaux du salarié (Corinne Sachs-Durand) ? Nora Setti tente de prouver les liens entre le développement des emplois atypiques et les processus d'aménagement-réduction du temps de travail (ARTT). Michel Sonntag cherche à montrer les logiques de l'ARTT. Pour finir, l'objet de la contribution d'Emmanuel Triby amène à saisir le rapport de la formation au temps, en montrant la diversité des problèmes qui émergent quand les temps productifs sont réorganisés.

SUGGESTIONS

Du même auteur