2 /  50
Vignette document La  prévention des TMS de la branche de la propreté

La prévention des TMS de la branche de la propreté

Article
Entreprise & Carrières
12/01/2016

Depuis 2010, la branche propreté, dont les effectifs sont féminins à 67%, déploie un programme de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS), première maladie professionnelle du secteur. Elle vient d’en tirer un premier bilan encourageant.
Si les troubles musculo-squelettiques représentent à eux seuls 87 % des maladies professionnelles en France, le taux grimpe à 98 % dans le secteur de la propreté. La profession, représentée par la Fédération des entreprises de la propreté (FEP), a donc décidé, il y a cinq ans, d’aider les entreprises du secteur à juguler ce risque majeur. Elle a confié au Fare Propreté (Fonds d’actions et de ressources pour les entreprises de propreté) le déploiement d’un programme de prévention des TMS dans les entreprises adhérentes.
Le gros morceau du programme était constitué par des formations-actions destinées à sensibiliser les différents acteurs de l’entreprise et à former des animateurs de prévention des TMS. À l’issue de la formation, chaque entreprise devait être capable d’élaborer un plan d’action.

SUGGESTIONS

Du même auteur