9 /  18
Vignette document Subjectivité et travail : pour une sociologie de l'activité

Subjectivité et travail : pour une sociologie de l'activité

Article
Education permanente
10/2010
Contient : pp. 137-148

Dans des perspectives disciplinaires comme la psychodynamique du travail et la clinique de l’activité, le rapport entre subjectivité et travail est couramment établi et se montre même central pour les analyses. En sociologie, la subjectivité n’est pas un concept spontané pour l’analyse du travail. Mais on doit tenir compte du fait que la discipline connaît d’importants renouvellements qui dessinent les contours d’une sociologie de l’activité, entrant dans l’étude du travail par l’attention rapprochée à son déroulement. Divers foyers théoriques alimentent ces renouvellements, parmi lesquels les approches en termes de cognition ont pris de l’avance. Pour passer de la cognition à la subjectivité ou englober l’une dans l’autre, il convient cependant de présenter le travail comme mettant des sujets aux prises avec des valeurs. Sur ces bases, on peut concevoir une rencontre entre une perspective sociologique et les approches cliniques du sujet au travail.
(résumé de la revue)

Contient :
pp. 137-148
Langue :
français
Notes :
bibliographie. Date de parution : 2010-10-01

SUGGESTIONS

Du même auteur