17 /  18
Vignette document L'avenir du travail dans la société de l'information. Enjeux individuels et collectifs

L'avenir du travail dans la société de l'information. Enjeux individuels et collectifs

Livre
Editions L’Harmattan
2000
Contient : 206 pages

La société de l'information se caractérise par des innovations technologiques, des mutations structurelles de l'économie et des changements dans l'organisation des entreprises. Dans ce contexte, l'avenir du travail renvoie aux notions d'employabilité, flexibilité, communication, compétence, de société de la connaissance et de travail à distance. Cet ouvrage se donne pour objectif d'expliquer et de commenter ces tendances clés dans l'évolution du travail. Il suggère aussi des pistes de réflexion pour garantir davantage d'équité et de solidarité dans le travail. Un premier chapitre passe en revue les différentes technologies avancées de communication (Internet, les mobiles et portables, le groupware, le workflow, les progiciels de gestion intégrée : ERP, la vidéocommunication) et les perspectives de développement. Un second chapitre étudie les changements clés dans les mécanismes économiques, notamment en matière de libéralisation, ainsi que les incidences sur l'activité économique dans l'informatique et les télécommunications. Le thème du développement d'une économie de l'immatériel bâtie sur les services est ensuite débattu : le poids des biens d'équipement dans l'économie globale continuera-t-il à décroître, et le poids des produits non matériels et des services à croître ? Quels risques et quelles perspectives se dégagent (chapitre III) ? D'autres termes sont mis en avant, tels la société de la connaissance et l'organisation apprenante (chapitre IV). Parler de société de la connaissance, c'est mettre l'accent sur de nouvelles dimensions : le savoir, l'apprentissage, la construction de la connaissance à travers le travail, et le rôle clé de la ressource humaine. Dans un tel contexte, comment vont évoluer les qualifications et les compétences ? Se dirige-t-on vers une individualisation de la notion de qualification (chapitre V) ? Les conditions de travail sont également affectées, il conviendra de prendre garde aux dérives, notamment en termes d'intensification du travail (chapitre VI). Le chapitre VII fait le point sur un concept de plus en plus utilisé, l'employabilité. C'est le thème de la flexibilité qui sert de fil conducteur au chapitre suivant, en envisageant ses liens avec les technologies et ses conséquences pour les travailleurs. Le développement du télétravail et du travail à distance est traité dans le chapitre IX, avant de terminer sur l'évolution et la nécessaire adaptation du droit du travail et des relations collectives de travail.

SUGGESTIONS

Du même auteur