1 /  51
Vignette document Working from home : from invisibility to decent work

Dans ce rapport intitulé en français "Travail à domicile : de l'invisibilité au travail décent", les auteurs, face à l'’augmentation soudaine de cette modalité de travail, présente dans le monde entier, cherche à améliorer la compréhension du travail à domicile : travail industriel à domicile, télétravail et travail basé à domicile sur des plateformes numériques.
Le BIT estime qu’il y avait environ 260 millions de travailleurs basés à domicile dans le monde en 2019, ce qui représente 7,9% de l’emploi mondial. Les travailleurs à domicile constituent une catégorie hétérogène allant des travailleurs industriels à domicile qui vivent dans la pauvreté aux télétravailleurs hautement qualifiés. La plupart des travailleurs basés à domicile sont des femmes. Selon les estimations du BIT, 147 millions de femmes et 113 millions d’hommes travaillaient depuis leur domicile en 2019

Dans la plupart des pays pour lesquels des données sont disponibles, les travailleurs basés à domicile représentaient moins de 10 pour cent de l’ensemble de la main-d’oeuvre.

Le rapport propose également des orientations sur les politiques pouvant ouvrir la voie au travail décent pour les travailleurs à domicile, qu’ils soient anciens ou nouveaux.

Le travail à domicile occupera très probablement une plus grande place dans les années à venir. Il est donc temps que les gouvernements, en coopération avec les organisations de travailleurs et les organisations d’employeurs, suivent les orientations fournies par la convention no 177 et la recommandation no 184 et oeuvrent ensemble pour assurer que tous les travailleurs à domicile ? qu’ils tissent du rotin en Indonésie, fabriquent du beurre de karité au Ghana, insèrent des mots-clés sur des photos numériques en Égypte, cousent des masques en Uruguay ou télétravaillent en France ? passent de l’invisibilité au travail décent.