1 /  471
Vignette document Les  métamorphoses du travail intellectuel : une mise sous tension des ingénieurs et des concepteurs

Les métamorphoses du travail intellectuel : une mise sous tension des ingénieurs et des concepteurs

Livre
Editions L’Harmattan
2020
Contient : 289 pages

Innover, s'impliquer et s'adapter sont les maîtres-mots contemporains. S'appuyant sur une crise structurelle du travail et de l'emploi, ils nourrissent de nouvelles injonctions contraignant les salariés à défendre leur place sur le marché de l'emploi et dans l'entreprise. Parmi eux, les ingénieurs et techniciens, longtemps associés à l'autonomie, à la maîtrise technique et à la créativité, subissent des remises en cause : de l'instabilité professionnelle au risque de la déqualification, ils sont placés dans une incertitude permanente. Les bureaux d'étude sont ainsi au coeur d'une mise sous tension des concepteurs : évalués, contraints à des objectifs de productivité (lean), ces salariés mis en concurrence doivent faire la démonstration de leur capacité à tenir leur place et à valoriser leur métier face aux logiques gestionnaires et managériales.
Sébastien Petit est sociologue, maître de conférences à l'Université d'Evry-Paris-Saclay, chercheur au Centre Pierre-Naville et chercheur associé au Centre d'études de l'emploi et du travail (Conservatoire nationale des arts et métiers).