3 /  34
Vignette document Les  opérateurs de compétences : transformer la formation professionnelle pour répondre aux enjeux de compétences. Rapport au Ministre du Travail

Les opérateurs de compétences : transformer la formation professionnelle pour répondre aux enjeux de compétences. Rapport au Ministre du Travail

Rapport
Inspection générale des affaires sociales
08/2018
Contient : 49 pages

Alors que la loi pour La liberté de choisir son avenir professionnel vient d’être promulguée par le Président de la République, Jean-Marie Marx et René Bagorski ont remis ce mercredi 5 septembre leur rapport sur la transformation des OPCA (organismes paritaires collecteurs agréés) en OPCO (opérateurs de compétences) à Muriel Pénicaud Ministre du Travail.
Dans un environnement économique et social en pleine mutation, la loi vise à transformer profondément le rôle et la mission des OPCA pour en faire des opérateurs au service des nouveaux besoins en compétences pour l’ensemble des entreprises et des salariés. Selon les rapporteurs, leurs nouvelles missions, qui iront de l’ingénierie de certification, au financement de l’alternance, en passant par la GPEC, nécessitent que les futurs OPCO s’organisent autour de champs de cohérence et de pertinence économique forts, alors que le paysage actuel (20 OPCA) se caractérise encore trop souvent par une hétérogénéité de regroupement et de fonctionnement.
La Ministre du Travail a félicité les rapporteurs pour l’ambition et la qualité de leurs préconisations. Elle invite « les acteurs concernés à poursuivre leurs discussions pour construire des OPCO cohérents qui sauront répondre aux enjeux actuels et futurs de la société de la compétence du XXIème siècle. Cette exigence de cohérence que requièrent les nouvelles missions des OPCA a présidé aux propositions du rapport, comme elle présidera aux décisions d’agréments des opérateurs de compétences, qui seront prises au plus tard le 1er avril 2019».