4 /  279
Vignette document Donnons-nous les moyens de l’inclusion

Le rapport propose de passer d’une quantité de contrats aidés à des parcours emploi compétences de qualité, car limités à des employeurs apprenants capables d’inclure, d’accompagner, et d’envoyer en formation leurs salariés. Les compétences que l’occupation du poste permet d’acquérir seront inscrites dans le contrat et engageront l’employeur. Il s’agit bien d’un début de parcours, orienté vers les compétences.

La palette des moyens à se donner pour l’inclusion est plus large. Le rapport propose de s’intéresser au potentiel inexploité du secteur de l’insertion par l’activité économique (IAE), porteurs d’innovations sociales depuis plus de 40 ans.

La principale proposition du rapport consiste en la création d’un fonds d’inclusion dans l’emploi, dont la souplesse d’utilisation doit permettre aux préfets de région de mobiliser les aides à l’accès ou au retour à l’emploi en fonction des réalités du terrain. L’objectif est de donner à l’État territorial une capacité nouvelle à expérimenter, à nouer des partenariats avec les collectivités locales, et à donner une visibilité pluriannuelle aux acteurs de terrain.