1 /  6
Vignette document Mutations et effritement des frontières entre travail et hors travail: la productivité du temps libre

Mutations et effritement des frontières entre travail et hors travail: la productivité du temps libre

Article
UNIVERSITE DE MONTPELLIER 3 (Editeur)
09/2009

Cette communication vise à éclairer un phénomène aujourd'hui communément constaté : l'affaiblissement des frontières traditionnelles entre travail et hors travail. Cet affaiblissement se manifeste très concrètement à plusieurs niveaux. Par exemple, à travers la difficulté croissante à évaluer la durée du travail effectif pour des métiers tels que celui d'enseignant, de travailleur social, de commercial, de chef d'entreprise, etc..., mais aussi à travers la diffusion de supports matériels identiques dans la sphère domestique et dans la sphère professionnelle (ordinateur, multimédias, téléphone portable, etc...). Cet effritement des frontières temporelles tient également au fait que le temps libre, c'est-à-dire, le temps dont chacun peut user librement, le temps à soi, en dehors du temps professionnel et du temps des contraintes domestiques, tend à devenir un temps « actif«, irréductible au repos compensatoire. Différentes sources statistiques indiquent en effet que, depuis une 20taines d'années, le temps libre s'ouvre sur des pratiques artistiques, culturelles et sportives très diversifiées, ainsi que sur des activités bénévoles, des échanges de services plus ou moins formels ou encore sur des activités de formation et d'autoformation.

Langue :
français
Notes :
Date de parution : 2009-09-01