2 /  10
Vignette document Note d'appui scientifique et technique relative à la proposition d’orientations utiles pour la prévention de l’exposition au virus SRAS-CoV-2 en milieu professionnel, dans des contextes autres que ceux des soins et de la santé

Note d'appui scientifique et technique relative à la proposition d’orientations utiles pour la prévention de l’exposition au virus SRAS-CoV-2 en milieu professionnel, dans des contextes autres que ceux des soins et de la santé

Guide pratique
Anses
04/2020
Contient : 17 pages

Malgré le contexte de l’épidémie de Covid-19, de nombreuses activités professionnelles restent nécessaires à la vie du pays et doivent se poursuivre. Outre les indispensables activités de soins et de santé, un certain nombre de métiers ne peuvent pas s’exercer en confinement par l’application du télétravail. L’Anses s’est penchée sur la prévention des expositions pour fournir des recommandations aux employeurs pour la protection de leurs salariés. Avant toute mesure de prévention technique ou organisationnelle spécifique, il est essentiel d’appliquer les principes de base de la prévention de l’infection par le virus SRAS-CoV-2 que sont les mesures de distanciation sociale et les « gestes barrières ». Les équipements de protection individuelle et équipements de travail, tels les masques, permettent de diminuer les risques d’exposition lorsqu’ils sont utilisés correctement. Toutefois, ils ne remplacent pas les autres actions de prévention : les « gestes barrières » et les mesures d’organisation du travail prises par l’employeur.

L’Anses s’est autosaisie pour apporter un appui scientifique afin d’améliorer la prévention de l’exposition au virus SRAS-CoV-2 en milieu professionnel, dans les secteurs autres que ceux des soins et de la santé. Ces activités professionnelles concernent notamment le secteur agro-alimentaire et son approvisionnement, la gestion des déchets et de la propreté, la maintenance d’équipements collectifs relatifs au maintien des ressources alimentant l’ensemble de la population (eau, gaz, électricité?), les commerces, les transports ou encore le maintien de l’ordre public.

Les recommandations de l’Anses s’appuient sur des expertises antérieures de l’Agence en santé au travail, et sur les rapports et sites officiels d’institutions françaises et internationales reconnues dans ce domaine, notamment le guide de l’OSHA (Agence américaine pour la sécurité et la santé au travail) « Guidance on preparing workplaces for COVID-19 » paru en mars 2020.

Les orientations proposées par l’Agence constituent des principes généraux à décliner jusqu’aux employeurs. Elles sont complétées par des fiches pratiques du ministère du Travail sur les mesures de prévention à mettre en oeuvre dans le cadre de métiers ou d’activités spécifiques.