1 /  1
Vignette document Quelles clés pour transformer les entreprises digitalisées en entreprises numériques ?

Selon une enquête menée en février et mars 2021 par l’Observatoire des transformations numériques auprès de 2 046 entreprises implantées en Normandie, Cette étude de la chaire Digitalisation et Innovation dans les Organisations et les Territoires de l'EM Normandie établit que l'adoption massive du télétravail et des outils collaboratifs n'a pas réellement fait évoluer le fonctionnement des entreprises.
Si les outils de communication, de réunion à distance, de travail collaboratif sont désormais très répandus (respectivement 99,1%, 57,6% et 53% des entreprises de plus de 10 salariés y recourent), les outils d’analyse de données (15,9% de taux de recours) et les outils de gestion de projets (10,3%), pourtant déterminants dans une transformation numérique réussie, sont très peu utilisés.
Les TPE (moins de 10 salariés) sont jusqu’à trois fois moins bien équipées que les entreprises de plus de 10 salariés. Parmi les différents secteurs d’activité, l’agriculture apparaît comme l’un des moins digitalisés.
Pour 54% des entreprises, l’impact du digital sur la stratégie de l’entreprise est neutre. Seulement 18% des entreprises mettent véritablement en place une stratégie digitale. Et pourtant, moins de 20% des entreprises se considèrent comme "en retard" par rapport à la concurrence.
Les auteurs estiment que les entreprises ont procédé à une dématérialisation des documents et des échanges sans que soit réellement améliorés leur fonctionnement ou leurs performances. Une première étape a été franchie mais elle est loin d’être suffisante. L’étude souligne que les entreprises sont bien conscientes des apports bénéfiques sans pour autant adopter, en tout cas trop rarement, les outils qui leur permettraient de renforcer ou de renouveler leur proposition de valeur.
Les auteurs soulignent que le manque de perception des avantages de la digitalisation constitue un premier obstacle pour consentir les investissements nécessaires. La responsabilité de la transformation digitale repose quasi exclusivement sur les dirigeants, or ils ont besoin du soutien, voire de la proactivité de leur salariés. L’environnement des entreprises a aussi un rôle important à jouer en apportant des compétences techniques mais aussi un appui à travers des formations, la dynamique des écosystèmes dédiés à l’innovation ou encore les échanges entre pairs.