1 /  1
Vignette document Attentes des agents vis-à-vis d’un service de médecine du travail hospitalier : étude ASMETH

Attentes des agents vis-à-vis d’un service de médecine du travail hospitalier : étude ASMETH

Article
Contient : p. 78-87 ; vol. 83, n° 2

Introduction
L’objectif principal de cette étude était de hiérarchiser les attentes des agents hospitaliers vis-à-vis de leur service de médecine du travail. Les objectifs secondaires consistaient à comparer ces attentes en fonction des caractéristiques des agents et à identifier les compétences attendues chez le médecin du travail.

Méthode
Il s’agissait d’une étude monocentrique non interventionnelle, transversale, descriptive, réalisée dans un service de médecine du travail d’un Centre Hospitalier Régional. Les participants étaient les agents hospitaliers se présentant au service de médecine du travail pour tout type de visite hors examen médical d’embauche durant la période d’investigation. Le questionnaire s’articulait autour de 8 rubriques : données socio-professionnelles, handicap et accident du travail (AT)/maladie professionnelle (MP), conditions de travail, niveau d’exposition ressentie à des risques professionnels, vécu au travail, contact antérieur avec le service de médecine du travail, attentes vis-à-vis du service de médecine du travail (notées de 0 à 10), compétences attendues chez le médecin du travail.

Résultats
Cent cinquante cinq questionnaires ont été analysés. Les agents étaient majoritairement des femmes (75 %), âgés en moyenne de 44,2 ans, le plus souvent titulaires (77 %). Tous les postes de travail et les services de l’établissement étaient représentés. Les principales attentes des agents concernaient la vérification des vaccinations obligatoires (7,7±3,1), l’aide au remplissage d’un dossier de MP (7,4±3,5), l’alerte des instances sur des problématiques liées au travail (7,4±3,4) et l’aménagement de poste (7,3±3,4). Les deux principales compétences attendues chez le médecin du travail étaient la connaissance des conditions de travail des agents (52 %) et l’écoute bienveillante (48 %).

Conclusion
Cette étude a permis de dresser un état des lieux exhaustif des attentes des agents vis-à-vis du service de médecine du travail de leur établissement, source de pistes pour l’adaptation future du service aux attentes ciblées des différentes catégories de personnel.