1 /  1
Vignette document Travailler et faire des enfants (dossier)

Travailler et faire des enfants (dossier)

Article
Santé & travail
07/1999
Contient : p. 21-54 ; numéro 28

Par rapport à leurs consoeurs des pays voisins, les Françaises sembleraient mieux parvenir à concilier travail et maternité. En effet, les mères françaises concilient un taux d'activité élevé et le deuxième taux de fécondité en Europe. Cependant, cela ne va pas sans poser quelques problèmes, à la femme enceinte d'abord, à la mère comme à la travailleuse ensuite. Certes, comme le détaille Chantal Préaux, contrôleur du travail, les femmes enceintes et les mères bénéficient en France du congé maternité et d'autres mesures les autorisant à s'absenter ou à réduire leur durée de travail. Toutefois, certaines de ces mesures ne sont applicables que dans les branches et les entreprises où elles ont été négociées. Jeanne Fagnani relativise donc la situation : dans la grande majorité des entreprises, certains comportements discriminatoires des employeurs peuvent constituer une dure contrepartie aux mesures d'aide à la maternité. En outre, ces aides sont très inégalement distribuées et au bas de l'échelle sociale, le coût d'une conciliation entre travail et maternité reste élevé.
Sur les lieux de travail, malgré les dispositions protectrices pour les femmes enceintes, certaines d'entre elles sont encore soumises à des contraintes physiques ou exposées à des produits toxiques, situations incompatibles avec le bon déroulement de leur grossesse, comme l'explique Christine Labbe, journaliste. Marie-Josèphe Saurel-Cubizolles, épidémiologiste à l'INSERM, regrette que les possibilités de changement de poste soient limitées, voire nulles. Le médecin du travail a alors un rôle important à jouer. Cependant, François Desriaux et Julien Lessors montrent que bien souvent, sous la pression sociale, la salariée cache le plus longtemps possible son état de grossesse au praticien. Licenciement, pression, tel est encore le lot de trop de femmes qui ont décidé d'avoir des enfants alors qu'elles travaillent. Dominique Pajot, journaliste, dénonce le fait que victimes d'une discrimination de fait, précarisées dans leur emploi, ces femmes hésitent encore trop souvent à faire valoir leur droit.

SUGGESTIONS

Du même auteur