1 /  1
Vignette document L'organisation en réseau, mythes et réalités

L'organisation en réseau, mythes et réalités

Livre
Presses Universitaires de France (Editeur)
2004
Contient : 293 pages

L'organisation en réseau tend à être considérée comme un mode d'organisation à part entière et l'ambition de cet ouvrage est d'en tirer des enseignements applicables à toutes les organisations voire à la vie en société. La première partie examine le concept de réseau, d'un point de vue technologique, politique et économique. La notion de réseau renvoie au culte d'Internet lui-même porteur de risques. Le réseau apparaît comme un modèle organisationnel rendu possible grâce à l'informatique. L'accent est mis sur l'interconnexion, le contrôle et l'utopie d'une société autocontrôlée. On identifie ses caractéristiques. Technologiquement, il permet de remodeler les flux d'information; économiquement, de faire face à la concurrence, de mettre en commun et de construire des compétences. Les organisations en réseau prennent des formes variées que l'on qualifie actuellement de nouvelles formes d'organisation. Les auteurs y associent une théorie politique. Le réseau permettrait d'accéder à une démocratie délibérative rendue possible grâce à une communication facilitée et qui servirait de support à une démocratie technique. On considère également plusieurs théories économiques : le néo-libéralisme, les nouvelles théories de la firme, la théorie des "parties prenantes"pour conclure sur la multiplicité des représentations des organisations en réseau. L'objectif de la seconde partie est de comprendre les différents niveaux que recouvre la notion de réseau (organisationnel, technologique et humain) dans le champ de la théorie des organisations et des sicences de gestion compte tenu des apports des sciences sociales. On démontre que la connaissance des réseaux socio-économiques permet d'envisager un management par les réseaux au sein même des entreprises mais également entre les entreprises voire au niveau des politiques publiques. L'analyse de deux communautés d'origine virtuelle montre qu'Internet peut favoriser une nouvelle forme de socialisation ayant une influence réelle sur les sphères économique et sociale.

SUGGESTIONS

Du même auteur