1 /  1
Vignette document Concilier travail et famille en France : approches socio-juridiques

Concilier travail et famille en France : approches socio-juridiques

Rapport
Numéro collection : 22
Contient : 42 pages

Concilier une activité professionnelle avec une vie familiale est devenu un enjeu majeur pour les parents, comme pour les politiques, dans tous les pays occidentaux, en lien avec l’entrée massive des femmes sur le marché du travail. Cet article dresse un état des lieux des aspects socio-juridiques de la "conciliation" en France, afin de les comparer aux autres pays de l’Europe méridionale.
La première partie de ce travail est consacrée aux droits sociaux liés à la charge d'enfants, qu'il s'agisse de droits à prestations pour la garde des enfants ou de droits liés à la présence de charges familiales dans le système fiscal ou dans le système de retraites. Il s'agit d'un côté d'accroître la disponibilité des parents pour l'activité professionnelle en leur permettant de déléguer une partie des responsabilités parentales, et de l'autre de reconnaître le poids de ces responsabilités dans l'incomplétude des carrières professionnelles. La première partie de ce travail est consacrée aux droits sociaux liés à la charge d'enfants, qu'il s'agisse de droits à prestations pour la garde des enfants ou de droits liés à la présence de charges familiales dans le système fiscal ou dans le système de retraites. Il s'agit d'un côté d'accroître la disponibilité des parents pour l'activité professionnelle en leur permettant de déléguer une partie des responsabilités parentales, et de l'autre de reconnaître le poids de ces responsabilités dans l'incomplétude des carrières professionnelles.
La deuxième partie est consacrée à la dimension temporelle de la conciliation : durée du travail, aménagement du temps de travail, horaires de travail, synchronisation des temps, partage des temps entre parents. Les auteurs interrogent la manière dont les exigences de la vie familiale sont prises en compte dans le droit du travail, d'abord du point de vue des droits à congés (maternité, paternité, parentaux, etc.), puis du point de vue du temps de travail et de ses modes de régulation (durée légale, temps partiel, horaires individualisés, compte épargne-temps, etc.). Il s'agit dans cette partie, d'interroger la notion de droit pour les salariés à une vie familiale normale qui pourrait permettre d'adapter le droit du travail aux transformations internes du salariat ainsi qu'aux nouvelles normes de vie familiale dues notamment au fait que les parents sont engagés tous deux dans l'activité professionnelle.

SUGGESTIONS

Du même auteur