1 /  1
Vignette document Automatisation, emploi et travail

Automatisation, emploi et travail

Rapport
La Fabrique de l'industrie
12/2015
Numéro collection : 1
Contient : 12 pages

Les auteurs identifient quatre effets du développement de l'automatisation de la production sur l'emploi. La substitution du travail du capital au travail dans l'unité de production conduit à moins d'emploi si la production est maintenue. Si la production reste à niveau constant, le taux d'emploi diminue. Si l'entreprise devient plus compétitive et gagne des parts de marché, elle peut être génératrice d'emplois. L'automatisation peut être, par ailleurs, créatrice d'emplois qualifiés de conception et de fabrication de robots, logiciels et automates et d'emplois surtout locaux, liés à l'installation, la mise en oeuvre et la maintenance de robots. Ces effets varient beaucoup selon les secteurs et les contextes économiques, ce qui explique l'extrême dispersion des analyses prospectives, qui vont de la certitude que « le robot tue l'emploi » à l'annonce d'une nouvelle prospérité partagée. Des observations empiriques indiquent cependant une forte corrélation positive entre le taux de robotisation de l'industrie et la croissance de la valeur ajoutée industrielle. Même si cette croissance est un peu moins riche en emplois, les pays qui ont conservé une forte valeur ajoutée industrielle comme la Suède ou l'Allemagne sont aussi ceux où l'industrie crée ou maintient le plus d'emplois.

SUGGESTIONS

Du même auteur