1 /  1
Vignette document Pionnière, à son insu. Guylaine, 55 ans, factrice

Pionnière, à son insu. Guylaine, 55 ans, factrice

Article

Cet article présente des extraits d'un entretien réalisé en 2004 auprès d'une factrice âgée de cinquante-cinq ans, recrutée à la Poste en 1982. Il s'agit d'une pionnière de la féminisation du métier de facteur, puisque le concours n'a été ouvert aux femmes qu'en 1975. Pourtant elle ne se vit guère comme telle. Aujourd'hui les factrices sont presque aussi nombreuses que facteurs.
L'auteur cherche à rendre compte du fait que les factrices semblent souffrir plutôt moins au travail que leurs collègues masculins ? D'autant que ce phénomène semble se manifester aussi chez celles qui, en fin de carrière, sont pourtant "objectivement" plus usées physiquement que les hommes. Une de ses pistes d'interprétations est que l'accès à ce métier initialement masculin, s’est rapidement féminisé sans que la discrimination de sexe y soit très visible (subjectivement) ni très manifeste (objectivement).

Langue :
français
Notes :
bibliographie. Date de parution : 2015-01-01

SUGGESTIONS

Du même auteur