1 /  1
Vignette document Rythmes et temporalités en formation

Rythmes et temporalités en formation

Article
Education permanente
2018
Contient : p. 5-138 ; numéro 217

Aborder les phénomènes temporels dans les activités formatives et professionnelles renvoie à la mise en réflexion de concepts spécifiques (temps, temporalités, mouvements, rythmes) inscrits dans des disciplines identifiées (notamment en psychologie, sociologie, sciences de l'éducation). A partir d'approches théoriques et d'enquêtes empiriques, les dix contributions qui composent ce dossier visent à rendre les dynamiques temporelles significatives de situations formatives et professionnelles. Les articles s'organisent dans trois périmètres spécifiques. Le premier décrypte les formes temporelles présentes en situation formatives, en situation professionnel ou en situation de travail. Ouvrant le réflexion, Gaston Pineau situe la question des temporalités dans son expérience professionnelle et scientifique de cinquante ans de recherche-action-formation. Michel Alhadeff-Jones propose un cadre conceptuel et méthodologique : celui d'une approche rythmologique de la formation, permettant de saisir les composantes temporelles du processus d'apprentissage, de transformation et de développement. Pascal Roquet présente un cadre d'analyse des enjeux temporels des situations formatives et professionnelles en ciblant leurs effets sur les constructions identitaires des masseurs-kinésithérapeutes. Jean-Marc Ramos propose un modèle temporel qui prend en compte la spécificité du mode de vie des couples biactifs avec enfants. A partir d'enquêtes empiriques abouties ou en cours, les contributions de la deuxième partie interrogent les vécus temporels de populations engagées dans des activités d'enseignement et d'apprentissage. Bruno Grave s'appuie sur les concepts de moment et de rythme pour analyser la prise de position de professionnels prenant la direction d'une école. Abdelkarim Zaid et Srephan Mierzejewski proposent dans le cadre de la formation en alternance des enseignants, une étude des temporalités et de positionnements professionnels des conseillers pédagogiques de circonscription. Le cadre théorique de la sociodidactique est convoqué dans la compréhension du rapport au temps. Julien Tourneville étudie la construction du rapport au futur, dans la construction des professionnalités des enseignants de premiers et seconds degrés. Enfin la troisième partie rassemble des formes spécifiques d'analyse temporelle dans le contexte de dispositifs de formation ou de situations formatives. Jany Rousset et Paul Olry pointent les tensions et les disjonctions temporelles vécues par les entrants dans le métier de formateur en soins infirmiers. Capucine Brémond propose une réflexion temporelle sur le processus d'apprentissage en contexte de formation. Marie-Pierre Chopin analyse un dispositif d'éducation artistique et culturelle construit entre enseignants, artistes et journalistes.

SUGGESTIONS

Du même auteur