1 /  1
Vignette document Les  oubliées du numérique. L'absence des femmes dans le monde digital n'est pas une fatalité

Les oubliées du numérique. L'absence des femmes dans le monde digital n'est pas une fatalité

Article
Le Passeur Editeur
2019
Contient : 219 pages

« Ordinateur : adjectif désignant Dieu mettant de l’ordre dans le monde. » Cette définition du Littré est un point de départ pour expliquer pourquoi si peu de femmes sont informaticiennes. Les fantasmes de pouvoir qui ont accompagné la naissance de l’ordinateur faisaient davantage partie de la socialisation des hommes que de celle des femmes. En effet, si celles-ci ont la charge de la transmission des règles de la société (en particulier vers les enfants), elles ne sont pas supposées les écrire.
À partir des années 80, les métiers de l’informatique ont gagné en prestige
et les hommes s’y sont engouffrés en masse.
À l’approche de 2020, les objets numériques sont partout et nous servent d’interface avec le monde social. Or, le digital est un univers conçu, programmé, installé et maintenu par quelques hommes blancs de milieu
socioprofessionnel favorisé, pour un public d’hommes et de femmes de tous âges.
Cette situation n’est pas satisfaisante, qu’on la regarde sous l’angle économique (l’entreprise se prive de la moitié des talents) ou sous l’angle de la justice sociale et de l’égalité entre les femmes et les hommes.
Isabelle Collet livre avec clarté le fruit de quinze ans de recherche sur l’inclusion des femmes dans le numérique et propose des solutions pour relever les défis et les obstacles posés par l’IA en lien avec le genre.

SUGGESTIONS

Du même auteur