1 /  1
Vignette document Les  mythes professionnels des fact-checkeurs. Un journalisme de données au service de la vérité

Les mythes professionnels des fact-checkeurs. Un journalisme de données au service de la vérité

Article
Contient : pp. 21-44 ; numéro 12

Le journalisme fact-checking, en tant que genre journalistique dédié à « la vérification des faits », repose de manière quasi-systématique sur des pratiques de « datajournalisme », en utilisant la donnée pour servir une conception très spécifique de l’objectivité. Ce développement d’une forme de journalisme professionnalisé, rationalisé, technicisé, est d’abord une réponse à une crise de légitimité de l’institution journalistique : de ce fait, il est porté par différents discours de croyances qui tendent à prouver que ce journalisme ne serait que « l’essence » du journalisme en tant que mythe collectif socialement valorisé, et qu’il serait la seule manière possible de produire une information parfaitement objective, neutre et brute, servant ainsi un objectif d’énonciation de la vérité.

Contient :
pp. 21-44 ; numéro 12