1 /  1
Vignette document La  négociation collective d’entreprise en 2018. Le taux d’aboutissement retrouve son niveau de 2016

La négociation collective d’entreprise en 2018. Le taux d’aboutissement retrouve son niveau de 2016

Article
Dares Résultats
03/2021
Contient : 9 pages ; numéro 08

16,7 % des entreprises de 10 salariés ou plus du secteur privé non agricole déclarent qu’une négociation collective a été engagée en 2018.

En 2018, 16,7 % des entreprises de 10 salariés ou plus du secteur privé non agricole déclarent qu’une négociation collective a été engagée à leur niveau, à celui d’un de leurs établissements, de l’unité économique et sociale (UES) ou du groupe dont elles relèvent, soit 0,8 point de plus qu’en 2017. Elles emploient 63 % des salariés de ce champ. Ce sont plutôt des entreprises de petite taille qui participent à cette hausse. 80,2 % des négociations ont abouti à un accord ou un avenant, contre 77,5 % en 2017, retrouvant le niveau de 2016.

La répartition par thème de ces négociations est similaire à celle de 2017. Les rémunérations (salaires et primes) restent en tête et sont abordées dans 12 % des entreprises. Parmi les entreprises n’ayant pas ouvert de négociation collective, 59 % appliquent directement une convention de branche et 21 % n’ont pas d’interlocuteur pour formaliser le dialogue social par la négociation.

SUGGESTIONS

Du même auteur