1 /  1
Vignette document Retrouver du sens au travail (dossier)

Retrouver du sens au travail (dossier)

Article
Contient : p. 21-43 ; numéro 117

« C’est pas du travail ! » Cette expression résume bien le désarroi de nombreux travailleurs face à leur activité professionnelle. Elle induit aussi l’idée que le travail ne peut s’envisager sans une exigence de qualité, qui lui donnerait tout son sens. Ce sens, sa perte ou son besoin font l’objet aujourd’hui, avec la crise du Covid, d’un débat de société. Encore faut-il déterminer ce qui se cache derrière. Le rapport au travail, ce que l’individu y investit, renvoie à l’histoire de chacun. Il est ainsi impossible de définir un « sens unique » du travail. En revanche, le besoin de se reconnaître dans ce que l’on fait est partagé par tous et toutes et constitue un enjeu de santé. De même, la richesse du travail, ce qui lui permet de faire société, tient à la possibilité pour les personnes de coopérer, de confronter et partager leurs expériences. Or le travail n’est pas organisé selon ces impératifs. Il est maltraité. Les conflits liés à l’activité ne sont pas discutés. Tout ceci génère des souffrances que les préventeurs doivent pouvoir décrypter, en aidant les travailleurs à mettre des mots sur leurs maux. Un rôle d’appui menacé par la mise en oeuvre de méthodes standardisées, qui éloignent de la scène du travail. Pour certains, la solution passe alors par le désengagement ou la colère. Pour d’autres, le salut peut résider dans un changement de vie, à l’image des néo-paysans, génération spontanée d’agriculteurs en quête d’une activité qui a du sens. (Editorial)
Sommaire :
1. Le travail a du sens, sauf quand on le maltraite par Christine Castejon, philosophe et analyste du travail
2. Remonter le fil de l’activité pour dénouer les conflits par par Isabelle Jay, ergonome
3. Le rôle de soutien du médecin du travail menacé par Christian Torres, médecin du travail
4/ Des attentes temporelles à prendre en considération par Corinne Gaudart, ergonome, directrice de recherche au CNRS
5. De nombreux travailleurs en conflit de valeurs par Mikaël Beatriz, adjoint au chef du département Conditions de travail et santé, direction de l’Animation de la recherche, des Etudes et des Statistiques (Dares), ministère du Travail
6. Détresse éthique dans les associations par Clotilde de Gastines
7. Les dérives du développement personnel par Catherine Abou El Khair
8. Des généralistes éprouvés par les déserts médicaux par Corinne Renou-Nativel
9. Quand l’herbe est plus verte dans le pré d’à par Rozenn Le Saint
10. « Il n’y a pas d’éthique féminine au travail », entretien avec Pascale Molinier, professeure de psychologie sociale par Nolwenn Weiler

Aujourd'hui plus que jamais, la question du sens au travail est très présente. La revue Santé au travail lui consacre un dossier en essayant de montrer comment la quête ou la perte de sens interrogent les problématiques du travail et celles de la construction de la santé.

SUGGESTIONS

Du même auteur