1 /  980
Vignette document Coronavirus : repérer les activités télétravaillables

Selon le Ministère du travail, hors pandémie, plus de 4 postes de travail sur 10 sont praticables à distance. Mais tandis que la situation exige de recourir à ce mode d’organisation chaque fois que cela possible, certains postes qui pourraient être «télétravaillés» ne le sont pas encore. Comment mieux identifier les activités qui se prêtent à ce mode de travail ? Les observateurs qui accompagnent les entreprises font le constat que certaines d’entre elles n’ont pas encore basculé tous les postes qui pourraient l’être en télétravail (hors postes nécessaires à la production sur les lieux de travail). Plusieurs raisons sont avancées pour expliquer cette difficulté : le manque d’équipements permettant le travail à distance, l’absence de maîtrise des compétences numériques de base par certains salariés, des craintes concernant une éventuelle perte d’efficacité ou de contrôle du travail réalisé à distance pour certaines fonctions, la perception que certaines fonctions ne peuvent pas être réalisées en télétravail.