1 /  192
Vignette document Un bilan de compétences, pour quoi faire ? De l'accompagnement des transitions professionnelles à la gestion des maux du travail

Un bilan de compétences, pour quoi faire ? De l'accompagnement des transitions professionnelles à la gestion des maux du travail

Article
Contient : 4 pages ; numéro 171

La sécurisation des transitions professionnelles est devenue un enjeu central des politiques d’emploi et de formation. Parmi les outils mis en place pour accompagner les actifs dans la gestion de ces transitions, le bilan de compétences, créé en 1991, fait figure de dispositif précurseur et emblématique.
À partir de données empiriques issues d’une enquête de terrain menée auprès de professionnels du bilan de compétences, ce numéro s’intéresse au traitement des reconversions professionnelles et à ce qu’il dit des dynamiques récentes du travail. Il montre que par-delà les finalités attribuées à cet outil en termes de développement professionnel, le bilan de compétences tend à jouer un rôle d’amortisseur des maux du travail et, dès lors, à centrer son action sur la remotivation individuelle. Les désirs de changement exprimés apparaissent amplement corrélés aux expériences vécues de travail, confirmant que "l’insatisfaction professionnelle apparaît comme le principal déclencheur d’un bilan". La visibilisation grandissante depuis une dizaine d’années de différents maux psychosociaux liés au travail touche donc aussi le bilan de compétences et conduit à la distinction de deux types de bilans : à côté de bilans plutôt techniques reposant sur la détermination d’un projet, émergent donc des bilans plus compliqués et psychologiques.

SUGGESTIONS

Du même auteur