Imprimé le 12/07/2020


Variations autour de la régulation sociale. Hommage à Jean-Daniel Reynaud
PRESSES DE L'ECOLE NORMALE SUPERIEURE (Editeur)
1994
Contient : 252 pages


SCIENCE SOCIALE ET HUMAINE, SOCIOLOGIE DE L'ORGANISATION, SOCIOLOGIE DU TRAVAIL, RELATIONS PROFESSIONNELLES, ENTREPRISE, THEORIE DE L'ORGANISATION

Normalien et agrégé de philosophie, Jean-Daniel Reynaud est l'un des pionnier de la sociologie du travail en France. Il fonde en 1959 avec A. Touraine, J.R. Tréanton et M. Crozier la revue "Sociologie du travail" qui reste une référence pour les chercheurs de la discipline et, dix ans plus tard, est crée au CNAM le Laboratoire de sociologie du travail et des relations professionnelles.
Ses analyses des relations professionnelles et des conflits sociaux aboutissent, vers la fin des années 70, à deux ouvrages majeurs : "Conflits du travail et changement social" (en collaboration avec G. Adam) et "La sociologie des conflits du travail". Chercheur et enseignant, J.D. Reynaud crée et anime de nombreux séminaires au sein du monde universitaire mais aussi dans le milieu industriel, il participe également à la vie publique et collabore à de nombreux ouvrages sur la société française. La qualification, les nouvelles formes de négociation et la régulation sociale sont les thèmes majeurs d'un ouvrage desormais "classique" de la sociologie du travail : "Les règles du jeu. L'action collective et la régulation sociale" (1989), suivi par une nouvelle édition en 1993. Les années 90 sont marquées par une volonté de rencontre et de dialogue entre économistes et sociologues autour des problèmes du travail et de l'emploi, ainsi que des notions de régulation sociale et de coordination.
Les "Mélanges" qui lui sont offerts avec cette publication reflètent, par la variété et la liberté des interventions de très nombreuses personnalités du monde de la sociologie et de l'économie, "l'itinéraire intellectuel d'un sociologue qui éclaire son temps".