Imprimé le 26/08/2019


Le temps de travail dans les TPE : sept profils de très petites entreprises identifiées
Dares Résultats
04/2019
Contient : 6 pages ; numéro 020


TEMPS DE TRAVAIL, TPE, AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL, ENQUETE, TRAVAIL DU DIMANCHE

Davantage de salariés à temps partiel et une durée de travail hebdomadaire plus longue pour les salariés à temps complet que dans les autres entreprises, telles sont les deux grandes caractéristiques du temps de travail observables dans les très petites entreprises (TPE). A l'inverse, le travail au forfait en jours - le temps de travail est décompté en nombre de jours à l'année, et non en nombre d'heures par semaine - fait presque figure d'exception.
Le travail du dimanche concerne 21% des TPE en 2015, soit 226 000 entreprises sur un total de 1 062 000. Les salariés de ces entreprises ouvertes le dimanche - boulangeries, hôtels, cafés, restaurants, commerces de détail alimentaires, etc. - sont plus souvent des femmes, plus fréquemment en CDD, travaillent plus souvent à temps partiel et, lorsqu'ils sont à temps complet, effectuent plus d'heures supplémentaires que les salariés des autres TPE.
En matière de gestion du temps de travail, sept profils types de TPE se dessinent : un premier groupe (représentant 16% des TPE) utilise exclusivement le travail à temps partiel, un deuxième (9% des TPE) recourt particulièrement aux CDD, un autre (28%) privilégie le CDI à temps complet, tandis qu'un quatrième (14%) mobilise de manière importante les heures supplémentaires. Un cinquième groupe (9%) recourt régulièrement au travail du dimanche, et un sixième (2%) emploie la majorité de ses salariés au forfait en jours. Enfin, un dernier groupe (22%) ne se distingue pas du comportement moyen des TPE.