Imprimé le 07/07/2020


La représentation syndicale des femmes, de l'adhésion à la prise de responsabilités : une inclusion socialement sélective
La revue de l'Institut de recherches économiques et sociales
02/2019
Contient : p. 89-112 ; numéro 98


SYNDICAT, FEMME, CADRE, OUVRIER, DIALOGUE SOCIAL, ENQUETE, GENRE

En s'appuyant sur les données de l'enquête Relations professionnelles et négociations d'entreprise (REPONSE) de la Dares et de l'enquête Statistiques sur les ressources et conditions de vie (SRCV) de l'Insee, l'article explore le rôle des politiques volontaristes et de la mutation des organisations syndicales sur l'engagement des femmes depuis la fin des années 1990. Bien que l'on assiste à une relative féminisation du tissu militant, les femmes sont encore sous-représentées au sein du mouvement syndical en 2010. Dans un contexte législatif qui porte dorénavant une exigence d'inclusion des femmes au sein de différentes sphères d'activité (notamment politique et militante) et le renforcement du modèle du cumul des mandats syndicaux, au sens où limiter son engagement reste difficile, l'article rend compte d'un effet ambivalent sur la présence des femmes au sein de l'institution syndicale : plus de femmes cadres, et moins d'ouvrières et d'employées.