Imprimé le 25/02/2020


Souffrance en France : 20 ans plus tard (dossier)
Travailler. Revue internationale de psychopathologie et de psychodynamique du travail
2019
Contient : pp. 5-118 ; numéro 42


PSYCHOPATHOLOGIE DU TRAVAIL, SOUFFRANCE AU TRAVAIL, CHARGE PSYCHIQUE

Les articles du dossier sont des versions légèrement remaniées des communications présentées lors de la journée scientifique du 7 décembre 2018. Proposer la tenue d’une journée sur la réception de l’ouvrage de Christophe Dejours Souffrance en France, 20 ans plus tard, peut s’apparenter à une forme d’hommage, d’autant plus que cet événement s’est déroulé dans le contexte de changements institutionnels consécutifs au départ à la retraite du Cnam de C. Dejours et de la mise en oeuvre concrète du projet de création de l’Institut de psychodynamique du travail. Cette journée a d’ailleurs été la première journée scientifique de l’Institut. Mais, au-delà des coïncidences plus ou moins fortuites, le déroulement de cette journée s’est présenté comme une occasion de débattre des incidences théoriques et pratiques produites par la réception de l’ouvrage Souffrance en France publié en 1998.
Les différentes interventions rassemblées dans le cadre du dossier tentent d’instruire la portée de Souffrance en France, à partir du positionnement spécifique de chacune et chacun des intervenants. Dans la perspective du débat interdisciplinaire qui anime la psychodynamique du travail depuis ses premiers développements, une des ambitions de la journée visait en effet à questionner la réception de Souffrance en France par les autres disciplines avec lesquelles la psychodynamique du travail cherche à entretenir la controverse scientifique.
Sommaire :
Pages 5 à 11

Introduction
Isabelle Gernet

Pages 13 à 32

Métapsychologie, pratique psychanalytique et pensée de l’émancipation : les apports de la psychodynamique du travail à la psychanalyse
Hélène Tessier

Pages 33 à 41

Souffrance et injustice
Emmanuel Renault

Pages 43 à 56

« Stratégies et idéologies défensives : la question des défenses de Travail, usure mentale à Souffrance en France »
Duarte Rolo

Pages 57 à 67

Relance de la pratique clinique et controverses méthodologiques : les apports de Souffrance en France
Béatrice Edrei

Pages 69 à 80

Souffrance en France : les prémisses d’un concept de résistance
Antoine Duarte

Pages 81 à 92

Quelle psychopathologie du travail après Souffrance en France ?
Christophe Demaegdt

Pages 93 à 101

Souffrance en France en Italie
Enrico Donaggio

Pages 103 à 118

Entre complicité et souffrance. Penser la servitude volontaire dans le monde du travail
Camilla Emmenegger, Francesco Gallino et Daniele Gorgone