Imprimé le 28/05/2020


Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de construction en période d'épidémie de coronavirus Covid-19
OPPBTP
04/2020
Contient : 23 pages


BTP, PREVENTION DES RISQUES, HYGIENE, SÉCURITÉ DU TRAVAIL, HYGIENE, METHODE, SANTE

Ce guide de préconisations est à destination des professionnels de la construction pour les aider à adopter les mesures de prévention adaptées et à respecter les consignes sanitaires dans le contexte d’épidémie du coronavirus Covid-19. Une boîte à outils accompagne ce document et sera enrichie ultérieurement.
L’OPPBTP diffuse un « Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de construction » listant les mesures urgentes et spécifiques à mettre en oeuvre pour garantir les mesures de prévention et les conditions sanitaires nécessaires aux personnels appelés à travailler en bureaux, ateliers, dépôts ou chantiers. Malgré le contexte d’épidémie du coronavirus Covid-19, de nombreux acteurs du BTP continuent à travailler sur le terrain et leur priorité demeure de veiller à la santé et à la sécurité de leurs collaborateurs et de leur entourage.

Les entreprises du BTP doivent assurer des interventions vitales pour le pays en soutien aux secteurs stratégiques (santé, agroalimentaire, énergie, eau, propreté, télécoms, transport?) et répondre aux besoins de réparations urgentes.

L’OPPBTP insiste sur la nécessité pour les entreprises de suivre strictement les consignes, et à défaut de pouvoir les suivre, de stopper leurs activités. Il rappelle des consignes générales prioritaires à suivre : respecter les gestes barrières édictés par les autorités sanitaires, , à savoir maintenir une distance minimale d’un mètre entre les personnes présentes, se laver fréquemment les mains, et limiter les contacts.
Le guide aborde toute une série de sujets pratiques comme : le rôle des maîtres d’ouvrage, maîtres d’oeuvre et coordonnateurs SPS, l’accord préalable des clients, les contrôles d’accès, les fournitures indispensables pour respecter les consignes sanitaires, la gestion des véhicules, l’organisation des bungalows de chantier et bases vie, l’organisation des flux, de la logistique et de la coactivité, les activités chez les particuliers ou dans les locaux de clients.
Le document insiste aussi sur la nécessité d’une communication de qualité avec les personnels pour s’assurer de la bonne compréhension et du respect des consignes exceptionnelles. Il est également important d’associer les représentants du personnel, et en particulier les instances représentatives, comité économique et social (CSE), commission santé, sécurité et conditions de travail (CSSCT), à la mise en oeuvre des consignes.