Imprimé le 10/04/2021


Temps partiel et ségrégation professionnelle femmes-hommes : une affaire individuelle ou de contexte professionnel ?
Travail et Emploi
Contient : p. 31-60 ; numéro 161


TRAVAIL A TEMPS PARTIEL, FEMME, DISCRIMINATION, METIER, ENQUETE, COMPARAISON, ORGANISATION DU TRAVAIL, STATISTIQUES, SALARIE, DIPLOME

L’article propose un éclairage de cette question en rappelant les thèses liant ségrégation et temps de travail et en exploitant les enquêtes Emploi de l’Insee de 2013 à 2016. L’analyse rend compte de l’importance de la ségrégation professionnelle sexuée en France et de la fréquence du temps partiel dans les métiers mixtes et féminisés, que le temps partiel soit attaché au poste ou demandé par les salarié·es. Le temps partiel « contraint » est l’attribut d’une main-d’oeuvre employée et ouvrière surreprésentée dans les métiers féminisés, aussi bien féminine que masculine. Le temps partiel « choisi » concerne davantage les femmes, plutôt les non-cadres des métiers mixtes et féminisés, et répond à des motivations différentes pour chacun des sexes : familiales pour les femmes, professionnelles pour les hommes. Pour eux, le recours au temps partiel semble lié à l’organisation du travail, ce qui est moins évident pour les femmes.