Imprimé le 23/08/2019


Nouvelles populations rurales et conflits au Québec : regards croisés avec la France et le Royaume-Uni

2007-08-01
Contient : pp.187-213


nouvelles populations rurales, recomposition sociodémographique des campagnes, conflits, alliances, nouvelle mixité socioculturelle, comparaison entre Québec

La recomposition sociodémographique des espaces ruraux s'est manifestée plus tardivement au Québec, comparativement en France et au Royaume-Uni. Après avoir tracé un bref bilan historique des écrits sur le sujet au Québec, l'auteure présente les résultats d'une recherche exploratoire qu'elle a réalisée en 2003 dans une région québécoise. Elle constate non seulement des tensions et conflits entre les diverses populations rurales (récentes et de longue date), mais également des alliances et solidarités autour d'enjeux communs. Ceci oblige donc à porter un regard plus nuancé sur les multiples interactions et dynamiques qui émergent dans la foulée de ces mutations dans les campagnes, et de scruter davantage les nouveaux espaces susceptibles de favoriser une mixité socioculturelle. Tout au long de l'article, l'auteure compare la situation québécoise avec celle de la France et du Royaume-Uni, y soulignant les convergences et divergences les plus marquantes.


Femmes et fonction publique : un risque calculé de déclassement ?
Travail et Emploi
12/2009
Contient : pp. 47-61


FONCTION PUBLIQUE, FEMME, DECLASSEMENT, ENQUETE

Parce que la fonction publique est attractive, davantage encore pour les femmes que pour les hommes, les jeunes pourraient faire des choix éducatifs les conduisant à se former au-delà du niveau normalement requis pour faciliter leur insertion dans ce secteur. Cet article s’intéresse au déclassement des jeunes femmes comparativement à celui des jeunes hommes, dans la fonction publique relativement au secteur privé. A l’approche usuelle en terme de niveau de formation, s’ajoute celle en terme de rémunération, les jeunes femmes pouvant transiger sur leur salaire plus que les jeunes hommes. Il s’agit de savoir si l’attrait des jeunes femmes pour la fonction publique les conduit à relativiser une situation objective de déclassement moins favorable que celle des jeunes hommes ? Les données utilisées sont issues de l’enquête Génération 98 (Céreq) qui interroge en 2001, les jeunes sortis de formation initiale trois ans plus tôt. On montre que les femmes en emploi dans la fonction publique ont, au regard du salaire comme du niveau de formation, un consentement à payer - le fait d’avoir un sentiment de déclassement plus faible, à déclassement objectif donné ? plus important que celui des hommes (quelque soit leur secteur d’emploi) mais aussi que celui des femmes en emploi dans la secteur privé. L’accès à un emploi à vie accroît ce consentement à payer, c’est-à-dire conduit à minimiser davantage encore, le décalage éventuel entre niveau de formation ou de salaire et ressenti


UNIVERS MACWORLD 133 (22/11/2002)

Le management des connaissances (dossier)
PERSONNEL ANDCP (Revue)
12/2001
Contient : p. 3-64


TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION, INTERNET, MANAGEMENT DES CONNAISSANCES, CONDUITE DE PROJET, RATP, GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Le management des connaissances, ou Knowledge management (KM), considère les compétences et les connaissances de l'entreprise comme autant de richesses à exploiter. La revue Personnel analyse différents aspects de ce concept, relativement nouveau, présentés par A. Meignant et M. Parlier dans l'éditorial. Une première partie propose une approche globale. J.Y. Prax insiste sur la nécessaire circulation des connaissances et propose des pistes pour "manager dans l'économie du savoir". J.L. Ermine propose une modélisation par processus pour analyser et mettre en place un véritable système de gestion des connaissances. La Silicon Valley apparaît comme un réseau d'innovations très performant dans lequel circulent informations et connaissances. M.Ferrary décrypte un fonctionnement basé sur un principe d'échanges don/contre-don et insiste sur le rôle fondamental joué par les "capital-risqueurs". La gestion des connaissances doit faire l'objet de concertations et D. Naud rappelle quels sont les écueils à éviter lors de la mise en place d'un tel projet. A. Agathocléous analyse l'impact des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) sur le système d'information et la stratégie à adopter pour optimiser la gestion des connaissances. Comment s'effectue le partage de l'information, la capitalisation des connaissances, quelle conduite de projet engagée autour du KM ? P. Bouvard poursuit cette réflexion en présentant les enseignements à tirer d'une monographie réalisée par le réseau Rhinfo intitulée : "Le Knowledge Management. Pratiques, analyses, enjeux, prospectives." S. Reynaud présente le "Système d'accès au savoir" de la RATP, un dispositif de gestion des connaissances mis en ligne via un site Intranet. Y. Berling-Pesant relate l'expérience de KM d'une organisation internationale, l'OCDE. D. Bérard redéfinit le Knowledge Management qui s'inscrit dans un contexte économique particulier. Au niveau de l'entreprise, le rôle de la GRH doit être repensé en termes de gestion des compétences relayé dans l'organisation du travail par une véritable conduite de projet. O. Amprimo mesure les enjeux de l'implication des ressources humaines dans la gestion des connaissances compte tenu des mutations à venir dans la population active. A. Meignant conclut ce dossier en analysant la portée d'un article écrit en 1962 par Carl Rogers intitulé "Enseigner et apprendre".


La restauration traditionnelle
Inrs ( Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles)
11/2012
ED
Numéro collection : 880
Contient : 16 pages


HOTEL - CAFE - RESTAURANT, METIER, PREVENTION DES RISQUES, METHODE

Ce document a été conçu par un groupe de travail constitué de professionnels de la restauration commerciale, de préventeurs et de médecins du travail.
Il traite des différents risques professionnels dans les cuisines des établissements de restauration. Ceux-ci sont présentés sous forme de fiches de bonnes pratiques de santé et de sécurité au travail.
Ces fiches sont destinées à aider le restaurateur dans son analyse et son évaluation des risques pour la santé des opérateurs et dans la mise en oeuvre de solutions de prévention.


Les projections de population active 2003-2050
INSEE RESULTATS (Revue)
2003
Contient : 25 pages


POPULATION ACTIVE, STATISTIQUES, PROSPECTIVE, FEMME, AGE, CARACTERISTIQUE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE, CHOMAGE, RETRAITE, GENRE

L'avenir des emplois industriels
DEVELOPPEMENTS (Revue)
07/2004
Contient : 24 pages


ECONOMIE INDUSTRIELLE, POLITIQUE INDUSTRIELLE, RESTRUCTURATION D'ENTREPRISE, INDUSTRIE, DELOCALISATION, PRODUCTIVITE, COMPETITIVITE, ILE DE FRANCE, SYNDICAT, CGT-FO, EUROPE, SERVICES

Ce dossier réalisé par Développement et Emploi tente de faire le point, en s'appuyant sur les analyses d'experts, sur une question d'actualité : l'avenir des emplois industriels, la "désindustrialisation", et les mutations économiques. La France se trouvera bientôt confrontée à deux défis majeurs : l'essoufflement de l'économie industrielle en Europe et la mutation de la population active qui travaillera majoritairement dans le tertiaire de proximité. D'où la nécessité, explique Jacques Bertherat, d'une vision conceptuelle qui distingue "l'économie de mouvement" (l'industrie et les services à l'industrie) et "l'économie d'accompagnement" (les autres activités). Jean-Louis Levet apporte son expertise sur la question de la "désindustrialisation" qui fait débat aujourd'hui : perte de compétitivité, délocalisations..., ou au contraire, compensation par des emplois dans les services ? La Datar dresse un diagnostic plutôt optimiste de l'économie française, tout en insistant sur la nécessité de favoriser l'innovation et la recherche. En Essonne, se pose la question de l'avenir de la fonction de production : l'Agence pour l'Economie en Essonne se préoccupe du sujet en lançant une série d'études. Jean-Pierre Aubert se fait l'écho du point de vue de la MIME (Mission Interministérielle sur les Mutations Economiques) dont l'objectif est d'améliorer les dispositifs d'appui aux populations, secteurs et territoires touchés par les mutations et de mieux anticiper ces mutations. Le cas particulier du secteur des industries de défense est présenté. En France, une Agence pour les investissements internationaux a pour mission de prospecter les investisseurs étrangers et de renforcer l'attractivité de la France. Face aux délocalisations, la CGT défend deux pistes d'action : intervention des syndicats dans les choix économiques de l'entreprise et création de fonds régionaux pour l'emploi et le développement. Claude Fischer souligne l'opportunité que constitue l'élargissement de l'Union européenne pour la politique industrielle. Brigitte Croff s'intéresse au secteur des services aux personnes et propose quelques pistes pour en faire un véritable secteur d'activité.


Les nouvelles compétences dans le bâtiment. Discours et réalités
MINISTERE DE L'EQUIPEMENT DU LOGEMENT DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (Distributeur)
1987
Contient : 99 pages


BTP, OUVRIER, COMPETENCE, FORMATION, FORMATION INITIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE, FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE, ENTREPRISE, ORGANISATION DU TRAVAIL, [EVOLUTION TECHNOLOGIQUE], INFORMATIQUE, RECRUTEMENT, ÉVOLUTION

VOCABLE 441 (05/01/2004)

Les salariés n'ont plus le droit de fumer sur leur lieu de travail
LIAISONS SOCIALES EUROPE (Revue)
19/01/2006
Contient : p. 5


TABAGISME, ESPAGNE, TEXTE JURIDIQUE

Formation. Une GTEC anticipe les mutations économiques dans l'Est Lyonnais
Entreprise & Carrières
20/10/2015

GESTION PREVISIONNELLE DE L'EMPLOI, RHONE ALPES, DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES, FORMATION PROFESSIONNELLE

Dans cinq communes de l'Est lyonnais, Agefos PME Rhône, avec l'aide du cabinet Amnyos, pilote une gestion territoriale des emplois et des compétences (GTEC) pour anticiper les évolutions d’un territoire en pleine mutation et les changements liés à la création du stade des Lumières.
Plusieurs chantiers de recrutement ont été mis en oeuvre.


JOURNAL OFFICIEL (LOIS ET DECRETS) 164 (10/07/2008)

LIAISONS SOCIALES EUROPE 286 (12/10/2011)

LES ECHOS 18228 (14/06/2000)

La réforme des retraites : loi du 21 août 2003
Droit social
11/2003
Contient : pp. 909-987


RETRAITE, REFORME, TEXTE JURIDIQUE, TRAVAILLEUR VIEILLISSANT, FINANCEMENT, EMPLOI, PENIBILITE, CHOMAGE, FEMME, FAMILLE, EGALITE PROFESSIONNELLE, PROTECTION SOCIALE, CEE, GENRE

La loi du 21 août 2003 portant réforme des retraites s'inscrit dans le processus d'adaptation du système de retraite aux nouvelles contraintes démographiques, économiques et financières entamé depuis une vingtaine d'années. Elle sauvegarde le système par répartition et s'appuie principalement sur l'allongement de la durée requise de cotisation. Résultant de compromis difficile, elle comporte à la fois des aspects positifs et négatifs. Mais surtout, elle permet de relancer le débat de la politique d'emploi, de la prise en compte de la pénibilité et, de l'égalité entre les hommes et les femmes. Face aux difficultés rencontrées par les régimes de Sécurité sociale, il est indispensable d'adopter des mesures destinées à les fortifier pour les pérenniser. Tout aussi important est pour le retraité de bénéficier d'une protection sociale complémentaire pour disposer d'un revenu d'inactivité suffisant. Le renouveau des retraites chapeau est assuré avec la création, par le législateur, d'un statut social. Enfin, pour conclure, on se saurait préciser que la réforme des retraites engagée par la France à travers la loi n 2003-775 du 21 août 2003, s'inscrit dans un processus de réforme européen, lequel concerne dans le même temps de nombreux systèmes de retraites issus d'autres Etats membres de l'Union européenne.


Ergonomie et praxéologie
HUMANISME ET ENTREPRISE (Revue)
1994
Contient : pp. 1-23


ANALYSE DU TRAVAIL, POSTURE DE TRAVAIL, POSTE DE TRAVAIL

Gérer les organisations : les voies de la gouvernance (dossier)
Sciences Humaines
03/2004
Contient : pp. 6-28


FONCTION DIRECTION, MANAGEMENT, GESTION ECONOMIQUE DE L'ENTREPRISE, ACTIONNARIAT, STRATEGIE D'ENTREPRISE

Dossier constitué des articles suivants :
La gouvernance d'entreprise,
Actionnariat dispersé ou actionnariat concentré ?
Qu'est-ce que décider dans une organisation ?
Au début était l'acte,
Les sciences managériales en question,
Challenger : pourquoi la navette a explosé
Universités françaises : une autonomie limitée


L'ordinateur et après : 16 thématiques sur l'informatisation de la Société
EDITIONS ESKA (Editeur)
1988
Contient : 301 pages


SOCIOLOGIE DE L'ORGANISATION, INFORMATIQUE, INFORMATISATION, ORDINATEUR

Le présent ouvrage montre les différentes facettes de l'informatique envisagée comme phénomène social.
L'ouvrage se veut un complément naturel d'une formation à l'informatique.
Par l'identification des conséquences, des problèmes et deslimites de ses applications, il apporte une culture générale et une approche critique à toute personne s'intéressant au sujet et plus particulièrement aux spécialistes en formation ou en activité.
Réalisé dans le cadre d'une coopération franco-québécoise, ce travail est le fruit d'un collectif réunissant des spécialistes en sciences sociales et en informatique.
Le livre se compose de 16 fiches qui concernent les principaux thèmes identifiés, sans prétendre toutefoisà l'exhaustivité. Chaque fiche présente un fil conducteur illustré de tableaux graphiques ou extraits et suivi de propositions d'activités.


ENJEUX LES ECHOS 262 (06/10/2009)

L'entreprenariat ethnique en France
SOCIOLOGIE DU TRAVAIL (Revue)
1994
Contient : pp.185-209


IMMIGRATION, SOCIOLOGIE DE L'ORGANISATION, SCIENCE SOCIALE ET HUMAINE, TRAVAILLEUR IMMIGRE, HISTOIRE DU TRAVAIL, CREATION D'ENTREPRISE, CHEF D'ENTREPRISE, POPULATION ACTIVE, CRISE ECONOMIQUE, SOUS-TRAITANCE, COMMERCE - DISTRIBUTION, ENTREPRISE ARTISANALE, ETATS-UNIS, ROYAUME UNI, FRANCE

Les syndicalismes en Europe (1 continent, 47 pays et territoires)
SINE NOMINE (Editeur)
1999
Contient : 634 pages


SYNDICAT, EUROPE, HISTOIRE, INTERNATIONAL, CADRE, ALLEMAGNE, BELGIQUE, CEE, ESPAGNE, ITALIE, LUXEMBOURG, PAYS-BAS, ROYAUME UNI, SUEDE, NORVEGE, EUROPE DE L'EST, CEI

Cet ouvrage apporte une information structurée sur les mouvements syndicaux et plus généralement sur l'activité sociale des pays européens. Les confédérations à vocation mondiale sont abordées dans un premier temps dans une perspective historique, de 1914 à l'après-guerre. L'histoire des secrétariats professionnels internationaux est ensuite décrite des origines à nos jours. Ce sont ensuite les confédérations européennes qui sont étudiées : la Confédération Européenne des Syndicats, Confédération Européenne des Cadres... Enfin 47 pays font l'objet d'une monographie, faisant revivre 47 histoires syndicales différentes : Albanie, Bosnie, Chypre, Gibraltar, Groenland, Italie, Malte, Monaco, Russie, Saint-Marin, Vatican, Yougoslavie... Des pratiques et des acteurs syndicaux différents sont ainsi révélés et resitués dans leur contexte d'origine, que ce soit dans des pays possédant des structures bien installées comme la Grande Bretagne ou l'Allemagne, ou dans des pays plus modestes.


BREF SOCIAL 17121 (06/04/2016)

Effet médiateur de la satisfaction des besoins psychologiques entre les contraintes, justice organisationnelle et personnalité avec le bien-être subjectif et l'épuisement professionnel
PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS (Revue)
06/2014
Contient : pp. 175-202


EPUISEMENT PROFESSIONNEL, SANTE, MANAGEMENT, STRESS, CADRE, SANTE MENTALE, ETUDE, ORGANISATION DU TRAVAIL, CHARGE DE TRAVAIL, THEORIE, COMPORTEMENT, QUESTIONNAIRE, PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL

L’enjeu de cet article ancré dans une approche de la santé psychologique a été de mesurer simultanément le bien-être subjectif et le burnout des cadres. Nous testons les liens entre d'une part, la charge psychologique, la latitude décisionnelle, la justice organisationnelle ainsi que les facteurs de personnalité et l’estime de soi avec le bien-être subjectif et le burnout. Nous mesurons, par ailleurs, l'effet médiateur de la satisfaction des besoins psychologiques entre les inducteurs liés au travail et les inducteurs de personnalité ainsi que l’estime de soi avec le bien-être subjectif et le burnout. Les données issues d'un questionnaire soumis auprès de 163 cadres ont fait l’objet de corrélations, de régressions linéaires sur le bien-être subjectif et le burnout et d’analyses de médiation. Des liens significatifs sont trouvés entre les inducteurs liés au travail et le burnout, entre l’estime de soi, le névrosisme, l’agréabilité et le burnout, entre le besoin d’affiliation et le burnout.


L'administration, nouvel arbitre des PSE
Entreprise & Carrières
24/03/2014
Contient : pp. 18-25


ADMINISTRATION, CONTROLE DE PROCESSUS, PLAN SOCIAL, TEXTE JURIDIQUE, EMPLOI, ETUDE DE CAS, DIALOGUE SOCIAL, RECLASSEMENT, RESTRUCTURATION D'ENTREPRISE

Depuis la loi de sécurisation de l'emploi, le procédures de PSE se déroulent sous le regard de l'Administration du travail, gara, te de leur régularité comme de la validité des mesures d'accompagnement social. Quant au contentieux, il se joue désormais au tribunal administratif. Des changements majeurs, auxquels les acteurs sociaux de l'entreprise ont appris à s'adapter.


ENJEUX 312 (26/04/2011)

LIAISONS SOCIALES EUROPE 265 (21/01/2011)

La créativité a besoin des cols blancs
L'EXPANSION MANAGEMENT REVIEW (Revue)
06/2005
Contient : pp. 21-23


INNOVATION

La normalisation sociale et environnementale et les relations inter-entreprises
UNIVERSITE RENNES II (Distributeur)
03/2008
Contient : 486 pages


RELATION ENTRE ENTREPRISES, NORME, MANAGEMENT, RESTRUCTURATION D'ENTREPRISE, ECONOMIE, SOUS-TRAITANCE, DEVELOPPEMENT DURABLE, GRANDE ENTREPRISE

Les formes d’organisations industrielles sont en évolution en raison d’une désintégration verticale de
l’entreprise. Ces évolutions rendent indispensables des formes de régulation de la relation client/fournisseur. En
parallèle, les entreprises sont incitées à se positionner par rapport à des enjeux environnementaux et sociaux.
L’éthique de l’entreprise satisfait une demande de repérage et d’affirmation de règles communes relatives à la
sphère économique. La formalisation de l’éthique permet à la firme de l’intégrer à ses politiques. Les normes
éthiques, outils spécifiques de formalisation, établissent un compromis entre la recherche d’une attitude
responsable, un état de la technique et les contraintes économiques. L’intérêt porté aux normes éthiques se
justifie par le fait qu’elles représentent des modes de régulation originaux des relations inter-entreprises sur le
plan de la coordination et des échanges. Trois caractéristiques de ces normes sont à mettre en perspective : elles
sont de nature hétérogène, en plein foisonnement et traduisent une régulation de la sphère privée par elle-même.
Dans ce contexte l’éthique de l’entreprise est loin d’être neutre en termes de régulation des fournisseurs et des
sous-traitants et plus généralement en termes de rôle de l’entreprise dans la société. L’utilisation de ces normes
éthiques révèle une segmentation entre des fournisseurs primaires et secondaires. Les normes éthiques créent de
la confiance pour certains et instrumentent la dépendance pour d’autres. Ces pratiques sont confirmées dans
une perspective institutionnelle par les modes de construction des normes et les zones d’influence qu’elles
créent. Les entreprises, les Etats et les organisations internationales interviennent dans la structuration de
l’architecture internationale de la normalisation éthique. Cette architecture révèle le pouvoir structurel de la
normalisation en tant que moyen de régulation des relations inter-firmes et du capitalisme.


Mixité dans l'entreprise, mode d'emploi. Femmes + hommes : pour un management d'un nouveau genre
EYROLLES
03/2011
Contient : 343 pages


GENRE, EGALITE PROFESSIONNELLE, METHODE, ETUDE DE CAS, DIVISION SEXUELLE DU TRAVAIL, CULTURE D'ENTREPRISE

Pour l'auteur, "les entreprises doivent cesser de désigner la question de la mixité comme une action en faveur des femmes et la placer au coeur de leurs programmes de changement stratégique". S'appuyant sur de nombreux exemples et témoignages, l'auteur propose, dans ce manuel pratique, quatre étapes pour construire une stratégie de mixité femmes/hommes :
- l'audit, pour faire le point de la situation d'une entreprise concernant les aspects de mixité sur les plans qualitatif et quantitatif ;
- la sensibillisation, pour construire un argumentaire économique en faveur de l'équilibre femmes/hommes dans l'organisation et faire découvrir aux managers tout ce que la mixité peut apporter à l'entreprise, les convaincre d'adhérer à la démarche. Cette phase est, selon l'auteur la plus importante ;
- l'harmonisation, pour inscrire l'équilibre hommes-femmes dans l'entreprise. Cette phase vise à ancrer la compréhension et la conscience de l'encadrement au sujet de la mixité dans les processus et systèmes de l'entreprise ;
- la pérennisation de la démarche en communiquant sur les objectifs de la mixité, en mesurant les réussites, en mettant en lumière des problèmes et en récompensant l'engagement des dirigeants, cadres et salariés dans la voie de la mixité.


Communiquer
Education permanente
06/2006
Contient : pp. 5-145


COMMUNICATION, LINGUISTIQUE, COMMUNICATION DANS L'ENTREPRISE, CLIENT - USAGER, METIER, DIALOGUE SOCIAL, POLITIQUE SOCIALE DE L'ENTREPRISE, MANAGEMENT, DEMARCHE PARTICIPATIVE, POLITIQUE PUBLIQUE

PERSONNEL ANDRH 570 (28/02/2016)

Analyse économique des conventions
Presses Universitaires de France (Editeur)
1994
Contient : 371 pages


SCIENCE SOCIALE ET HUMAINE, TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION, ENTREPRISE, ROBOTIQUE, THEORIE DE L'ORGANISATION, SCIENCE ECONOMIQUE, ECONOMIE DU TRAVAIL, ECONOMIE D'ENTREPRISE, THEORIE, THEORIE ECONOMIQUE, THEORIE DES CONVENTIONS

“Notre objectif est de construire un cadre théorique commun, pluridisciplinaire, permettant d’aborder la question générale de la coordination collective des actions individuelles (...), de comprendre comment se constitue une logique collective et quelles ressources elle doit mobiliser pour se stabiliser. Telle est l’ambition du concept de convention.” (A. Orléan). L’ouvrage se situe dans le prolongement d’un important colloque organisé en 1991 par le CREA, le Centre d’Etudes de l’Emploi et le CAESAR dont il reprend de nombreuses interventions. Pluridisciplinaire, la démarche développée permet de conjuguer les différentes approches de l’action collective et de la coordination. On trouvera donc des contributions d’économistes, de théoriciens de la gestion, de sociologues et de philosophes. Ces recherches s’intéressent à des formes tres diverses de coordinations non marchandes : principalement dans l’entreprise en tant qu’organisation (M. Aoki, F. Eymard-Duvernay, C. Midler, R. Salais), mais aussi dans la Banque Centrale en tant qu’institution (M. Aglietta), les standarts techniques en tant que relation sociale (P. David), les normes de comportement comme mécanisme de coordination entre individus d’une même population (A. Boyer, A. Orléan), l’équité comme composante de tout processus d’apprentissage collectif (O. Favereau) plus d’autres formes plus abstraites nécessaires à la réussite de certaines activités en commun : les théories de l’action collective (P. Livet, L. Thévenot), la formalisation des connaissances et l’apprentissage organisationnel (J.P. Ponssard).


REVUE DE PRESSE 1307 (05/08/2016)

Contribution Delalande : quels dispositifs similaires ou alternatifs en Europe du Nord ?
GIP MUTATIONS INDUSTRIELLES (Editeur)
10/2004
Contient : 52 pages


POLITIQUE D'EMPLOI, EUROPE, TRAVAILLEUR VIEILLISSANT, LICENCIEMENT, NEGOCIATION COLLECTIVE

Mondialisation des apprentissages tout au long de la vie : risques et opportunités
ACTUALITE DE LA FORMATION PERMANENTE (Revue)
12/2009
Contient : pp. 5-69


ECONOMIE INTERNATIONALE, FORMATION PROFESSIONNELLE, FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE, ETUDE DE CAS

JOURNAL OFFICIEL (LOIS ET DECRETS) 79 (02/04/2008)

Convergence des smic et RTT : avis du Conseil économique et social
BREF SOCIAL (Revue)
01/08/2002
Contient : pp. 1-17


SMIC, REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL, MEDEF, PARTENAIRES SOCIAUX, POLITIQUE SOCIALE, NEGOCIATION COLLECTIVE, PROJET

La prise de contrôle de Skoda par VW. Le retour obligé, accepté, mais problématique de Frédérick Taylor
GERER ET COMPRENDRE (Revue)
12/1993
Contient : PP 75-81


MANAGEMENT, GESTION DE LA PRODUCTION, QUALITE, STRATEGIE D'ENTREPRISE, RELATIONS PROFESSIONNELLES, ORGANISATION DU TRAVAIL, TAYLORISME, EUROPE DE L'EST, AUTOMOBILE

Vieillissements et formations
GERONTOLOGIE ET SOCIETE (Revue)
2013

FORMATION PROFESSIONNELLE, TRAVAILLEUR VIEILLISSANT

Pour une approche stratégique en matière d'inspection du travail
REVUE INTERNATIONALE DU TRAVAIL (Revue)
12/2008
Contient : pp. 379-410


INSPECTION DU TRAVAIL, STRATEGIE D'ENTREPRISE

Dans un rapport de 2006, l'OIT soulignait les difficultés que rencontre l'inspection du travail dans ses Etats Membres et proposait des mesures pour améliorer son efficacité. Partant de cette réflexion, l'auteur avance que, sans cadre stratégique clair pour répondre aux plaintes et cibler les enquêtes programmées, les inspections échouent souvent à maximiser leur efficacité dans l'utilisation de ressources limitées. Pour ce faire, il propose que leur activité suive quatre principes : définition des priorités, dissuasion, pérennité, effets systémiques. Il conclut en énonçant les conditions nécessaires à l'élaboration de stratégies réglementaires cohérentes.


Les outils d'accompagnement des mutations économiques
BREF SOCIAL (Revue)
06/02/2004
Contient : p. 2


RESTRUCTURATION D'ENTREPRISE, AIDE PUBLIQUE, POLITIQUE SOCIALE

Dispositif gouvernemental d'anticipation et d'accompagnement des mutations économiques


Les investissements physiques
PROBLEMES ECONOMIQUES (Revue)
03/1994
Contient : PP 38-40


INVESTISSEMENT MATERIEL, GESTION ECONOMIQUE DE L'ENTREPRISE, FRANCE

STRATEGIES 1619 (09/12/2010)

"C'est impossible, donc nous réussirons". Le redressement de la mine de Jerada
GERER ET COMPRENDRE (Revue)
03/1995
Contient : pp. 4-13


MINE, MANAGEMENT, MOTIVATION, GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, GESTION ECONOMIQUE DE L'ENTREPRISE, PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL, GESTION

LA NOUVELLE VIE OUVRIERE 3459 (23/07/2011)

LA LETTRE EMERIT 45 (25/04/2006)

ALTERNATIVES ECONOMIQUES 283 (28/08/2009)

PROBLEMES ECONOMIQUES 3010 (05/01/2011)

Une lecture critique de la diversité au regard du genre. la diversité au féminin dans des grandes entreprises françaises
Revue française de gestion
03/2010
Contient : pp. 47-60


FONCTION DIRECTION, GENRE, FEMME, GRANDE ENTREPRISE

La notion de diversité est souvent déclinée selon de critères socio-démographiques et met notamment l'accent sur des problématiques liées au genre des individus. Cet article revient sur cette notion de diversité et privilégie une approche critique de cette notion au regard du genre. Ce travail est fondé sur des travaux menés auprès des administratrices appartenant à d'importants conseils d'administration.


SOCIOLOGIE DU TRAVAIL 1, vol. 57 (20/04/2015)

CADRES CFDT 420-421 (06/09/2006)

Où va l'organisation du travail ? Quelques pistes de réflexion
TECHNOLOGIE IDEOLOGIES PRATIQUES (Revue)
1990
Contient : pp. 147-167


INFORMATISATION, COMPARAISON, CHANGEMENT D'ORGANISATION DU TRAVAIL, TAYLORISME

Après avoir rappelé, dans ses grandes lignes, les principes de l'Organisation Scientifique du Travail, le "taylorisme", l'auteur examine les relations de cette théorie avec l'étude mécanicienne du travail. Il regarde ensuite les conditions d'émergence des nouvelles formes d'organisation du travail (NFOT). Peut-on trouver les bases d'un nouveau modèle d'organisation du travail dans l'évolution des technologies actuelles, principalement l'informatisation et l'automatisation ?
C'est de l'examen de cette question que l'auteur tire des éléments de réponse.


Financement des programmes de formation par le gouvernement britannique : les résultats d'une politique de contrats
Formation Emploi
09/1995
Contient : pp. 49-61


FORMATION, QUALIFICATION, CEE, POLITIQUE DE FORMATION, DISPOSITIF DE FORMATION, FINANCEMENT, FORMATION PROFESSIONNELLE, JEUNE, QUALITE, COUT

Réussir le tutorat en entreprise
ARACT ACTAL (Editeur)
01/2008
Contient : 2 pages


TUTORAT, COOPERATION INTERGENERATIONNELLE, TRAVAILLEUR VIEILLISSANT, MANAGEMENT, ORGANISATION DU TRAVAIL, COLLECTIVITÉS TERRITORIALES, ALSACE, ARACT

ENTREPRISE & CARRIERES 970 (01/09/2009)

LA LETTRE DE L'ORGANISATION 48 (01/08/1994)

La lutte contre le bruit dans un établissement industriel. Exemple d'application dans un atelier de fabrication de ressorts
CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES INDUSTRIELLES (Distributeur)
1976
Contient : 93 pages


BRUIT, LIEUX DE TRAVAIL, CONCEPTION DES ESPACES DE TRAVAIL, SANTE, CONDITIONS DE TRAVAIL, HYGIENE, MALADIE PROFESSIONNELLE, FACTEUR D'AMBIANCE PHYSIQUE

Motiver pour travailler au-delà de l'âge de la retraite
ARACT ACTAL (Editeur)
2009
Numéro collection : 7
Contient : 4 pages


AGE, RETRAITE, EMPLOI, MOTIVATION, METHODE, ARACT, ALSACE, TRAVAIL POSTE, FATIGUE

Ce nouveau numéro donne la parole à des experts. Ils apportent leurs regards aux questions complexes de motivation des seniors à prendre leur retraite ou à rester au travail, ou de conciliation du travail posté avec des carrières allongées.


Analyse de la tenue en main des couteaux lors d'opérations de désossement dans différents secteurs de la filière viande
Le travail humain
10/2003
Contient : pp. 377-390


INDUSTRIE AGRO ALIMENTAIRE, BATIMENT, TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES, POSTURE DE TRAVAIL

L'application des classifications dans quelques branches conventionnelles
Travail et Emploi
09/1988
Contient : pp. 71-84


ENQUETE, GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, CLASSIFICATION, POLITIQUE SALARIALE, RHONE ALPES, PROVENCE ALPES COTE D'AZUR, AQUITAINE

Pour déterminer l'impact des classifications sur les politiques salariales, pour comprendre les négociations à venir ou en cours, il est nécessaire de connaître les pratiques des entreprises dans l'application qu'elles font des classifications de branche.
Partant d'une enquête menée dans trois régions, (Aquitaine, Provence-Côte-d'Azur, Rhône-Alpes) dans 12 branches professionnelles, s'appuyant sur des monographies d'entreprises, Nicole Lanfranchi tente de cerner les difficultés rencontrées par les entreprises dans l'application des classification de branches.
Pour les entreprises ayant modifié les classifications conventionnelles, les solutions apportées sont explicitées ainsi que leurs causes.
Un tableau en annexe présente 4 méthodes d'évolution de fonction (Méthodes Hay, Centor, Cort, Scra)


Le compte économique de la formation professionnelle en 1996 : des dépenses en hausse
PREMIERES INFORMATIONS (Revue)
05/1998
Contient : pp. 1-8


FORMATION, DEPENSE, OFFRE DE FORMATION, INSERTION PROFESSIONNELLE, JEUNE, BILAN, CHOMAGE, SECTEUR PUBLIC, SECTEUR PRIVE

Travail et temps sociaux en éclats
Les mondes du travail
10/2006
Contient : pp. 19-101


TEMPS DE TRAVAIL, SOCIOLOGIE, TEMPS CHOISI, FAMILLE, HISTOIRE DU TRAVAIL, ETUDE DE CAS, FEMME, TRAVAIL A DOMICILE, TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION, NEGOCIATION COLLECTIVE, GENRE

Les articles composant ce dossier :
- Retour sur le régime temporel d'une entreprise paternaliste (Sainte-Frères, 1930-1950);
- A la recherche de l'or du temps. Une histoire franco-allemande des 35 heures (1947-2005);
- Ecole-Famille- Travail : le casse-tête féminin des décalages temporels;
- Temps de travail et temps sociétaux. Le cas de caissières au Vietnam;
- Travail à domicile et technologies de l'information et de la communication : droit à la déconnexion et négociation de la disponibilité.


ARCHIVES DES MALADIES PROFESSIONNELLES ET DE MEDECINE DU TRAVAIL vol. 64, n 5 (29/09/2003)

Quand la prévention s'inscrit dans la durée
Travail & sécurité
01/2008
Contient : pp. 30-32


INDUSTRIE AGRO ALIMENTAIRE, PREVENTION DES RISQUES, RISQUES PROFESSIONNELS, TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES, ERGONOMIE, ACCIDENT DU TRAVAIL

Confrontée à des taux de troubles musculosquelettiques et d'accidents du travail relativement élevés depuis quelques années, la direction de l'entreprise Appéti'Marine, située à Dunkerque, s'est lancée dans une politique volontariste de prévention des risques professionnels. Elle commence aujoued'hui à recueillir les fruits de son action.


Résultats de l'enquête trimestrielle sur l'activité et les conditions d'emploi de la main-d'oeuvre au 1er avril 1996
PREMIERES INFORMATIONS (Revue)
20/06/1996
Contient : pp. 1-6


STATISTIQUES, DUREE DU TRAVAIL, SALAIRE, OUVRIER, SECTEUR ECONOMIQUE, CATEGORIE SOCIO-PROFESSIONNELLE

ENTREPRISE & CARRIERES 1271 (15/12/2015)

Les pratiques logistiques des entreprises québécoises
GESTION (Revue)
04/2015
Contient : pp. 21-35


LOGISTIQUE, TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION, PERFORMANCE ECONOMIQUE, METHODE, INVESTISSEMENT IMMATERIEL, PME-PMI, CANADA

L'utilisation des meilleures pratiques logistiques au Québec a fait l'objet d'un bilan. Les résultats se basent sur une enquête réalisée auprès des 173 entreprises manufacturières et du commerce de gros et de détail de plus de 30 employés. Les résultats montrent que les entreprises québécoise font une utilisation modérée de la plupart des meilleures pratiques, utilisation comparable à celle qu'en font d'autres régions ailleurs dans le monde. Nos analyses confirment le lien entre l'utilisation des meilleures pratiques et la performance. Nous constatons que la famille des pratiques les moins utilisées, les technologies de l'information (TI), est aussi celle qui a le lien le plus fort avec la performance.


Enseignements, recherche : les nouveaux outils de la formation
Gestions hospitalières
10/2009
Contient : pp. 16-75


SIMULATION, MEDECINE, HOPITAL, FORMATION, FORMATEUR, RESEAU, COMMUNICATION, COLLECTIF DE TRAVAIL, TERRITOIRE, FORMATION PROFESSIONNELLE, TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION, MANAGEMENT, AUTOMOBILE

Dans le domaine de la simulation médicale, deux types de matériels peuvent être utilisés. Les simulateurs passifs (task trainers) sont utilisés pour l'apprentissage des gestes techniques. Les simulateurs actifs utilisent des mannequins pilotés par ordinateur capables de reproduire les variations des paramètres vitaux. Même si la simulation médicale est encore peu utilisée en France, elle apparait comme un outil de formation très apprécieée des étudiants et des évaluateurs. Ces contributions issues des XIème assises nationales hospitalo-universitaires qui se sont tenues à Lille en 2008 font un état des lieux de cette pratique.


Changement organisationnel, résistance et engagement des salariés
PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS (Revue)
04/2012
Contient : pp. 61-80


CHANGEMENT D'ORGANISATION DU TRAVAIL, ATTITUDE A L'EGARD DU TRAVAIL, ATTITUDE FACE AU CHANGEMENT TECHNIQUE, PSYCHOSOCIOLOGIE DU TRAVAIL, MOTIVATION

Cette étude a pour thème central le rôle de l'engagement des salariés en contexte de changement organisationnel. Elle analyse une démarche qui introduit le mécanisme de l'évaluation individuelle de l'objet sur lequel porte la transformation.


Gestion des âges. Des PME ligériennes veulent garder leurs seniors
Entreprise & Carrières
12/12/2005
Contient : p. 13


GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, AGE, TRAVAILLEUR VIEILLISSANT, USURE AU TRAVAIL

Une enquête menée par l'ARACT Pays-de-la-Loire révèle que près d'un quart d'entre elles ont mis en place une gestion des fins de carrière.


Les histoires de vie. Théories et pratiques
Education permanente
2000
Contient : pp. 7-244


METHODE PEDAGOGIQUE, INGENIERIE DE LA FORMATION, FORMATION, FORMATION DES ADULTES, ANTHROPOLOGIE, ALCOOLISME, ORIENTATION SCOLAIRE PROFESSIONNELLE, OUVRIER, AMIANTE, SCIENCE SOCIALE ET HUMAINE

Réduction et crédit d'impôt pour l'emploi d'un salarié à domicile, conséquences incitatives et redistributives
Economie et Statistique
05/2010
Contient : pp. 67-100


SERVICE A LA PERSONNE, POLITIQUE PUBLIQUE, ECONOMIE, EMPLOI, STATISTIQUES

La réduction d’impôt sur le revenu d’un montant de 50 % des dépenses engagées en services à domicile, créée par la loi de finances rectificative du 30 décembre 1991, avec un plafond qui a beaucoup varié dans le temps, est un des nombreux dispositifs, fiscaux ou sociaux visant à favoriser l’emploi dans le secteur des services à la personne. La motivation en est également une redistribution vers les ménages ayant des besoins particuliers pour ce type de services (personnes âgées, ménages avec enfants en bas âge), mais peu solvables en l’absence d’aides publiques. En moyenne, 7 % des foyers font appel à des services à domicile. Les plus grands consommateurs de ces services se trouvent parmi les personnes âgées et les couples bi-actifs avec enfants à charge. Le niveau de revenu des foyers apparaît comme un déterminant très important de la consommation de services à la personne : ce sont surtout les foyers les plus aisés qui bénéficient des réductions d’impôt. En 2003, le plafond de la réduction d’impôt a augmenté, et cette variation permet une estimation économétrique « en expérience naturelle » de l’élasticité de la demande de travail à domicile au coût de la main-d’oeuvre. La réaction de la demande est bien significative, mais de faible ampleur. L’étude ex post des réformes de l’imposition des revenus 2002 et 2003 suggère alors que le coût fiscal des rehaussements de plafond a été probablement plus important que ce qu’aurait été le coût budgétaire d’un financement direct des nouveaux emplois créés par la réforme. Les modifications de plafond apparaissent donc davantage comme une aide aux ménages (et surtout aux familles nombreuses et aux personnes âgées) que comme une mesure permettant d’augmenter substantiellement l’emploi dans les services à la personne.


L'HUMANITE 17106 (14/08/1999)

Une "réduction" de la rationalité de l'acteur. Pourquoi sortir du RMI ?
REVUE FRANCAISE DE SOCIOLOGIE (Revue)
07/2001
Contient : p. 407- 436


RMI, CHOMEUR, ENQUETE, SOCIOLOGIE DE L'ORGANISATION

JOURNAL OFFICIEL (LOIS ET DECRETS) 253 (22/10/2008)

La dépense nationale de formation professionnelle en 2000 : une orientation particulière vers les jeunes
PREMIERES SYNTHESES (Revue)
05/2003
Contient : pp. 1-7


DEPENSE, FORMATION PROFESSIONNELLE, APPRENTISSAGE, STATISTIQUES, JEUNE

En 2000, la dépense globale de la Nation en faveur de la formation professionnelle et de l'apprentissage atteint, comme en 1999, un peu plus de 21 milliards d'euros. Les entreprises augmentent leurs dépenses de près de 4 % et restent le premier financeur, avec près de 43 % de la dépense, contre 38 % pour l'État. La part des régions dans la contribution financière globale reste quasiment stable aux environs de 9, 5 %. Les autres administrations publiques et l'Unédic diminuent leurs dépenses de 10 %.
Près de 60 % de la dépense, soit plus de 12 milliards d'euros, bénéficient aux actifs occupés. L'évolution en faveur des jeunes se fait au détriment des demandeurs d'emplois.


Difficultés et avantages du télétravail pour les travailleurs et les employeurs dans les secteurs des TIC et des services financiers
Organisation internationale du travail
2016
Contient : 34 pages


TELETRAVAIL, ETUDE, INTERNATIONAL, BANQUE - ASSURANCE, TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION, DIALOGUE SOCIAL, EGALITE PROFESSIONNELLE, STATISTIQUES

Ce document de travail a été rédigé par le Bureau international du Travail pour servir de base de discussion au Forum de dialogue mondial sur les difficultés et les avantages du télétravail pour les travailleurs et les employeurs dans les secteurs des technologies de l’information et de la communication (TIC) et des services financiers. Le Conseil d’administration du BIT a décidé que ce forum, qui se tiendra en 2016, se composerait de huit employeurs et huit travailleurs, choisis en concertation avec leurs groupes respectifs au Conseil d’administration, et serait ouvert à tous les gouvernements intéressés, les représentants de certaines organisations intergouvernementales et non gouvernementales étant invités à y assister en tant qu’observateurs. L’objet du forum est de permettre aux participants tripartites de confronter leurs expériences du télétravail dans les secteurs des TIC et des services financiers afin qu’ils puissent approfondir cette question et s’accorder sur la voie à suivre en ce qui concerne les points ci-après : a) la fréquence du télétravail dans les secteurs mentionnés; b) les risques et avantages économiques et sociaux du télétravail; et c) les relations d’emploi, l’organisation du travail et l’évolution professionnelle: effets des pratiques observées sur les droits et la protection des télétravailleurs, notamment en cas de télétravail non volontaire. Les participants sont également censés prendre en compte les normes pertinentes en la matière et examiner comment le dialogue social pourrait être mis à contribution pour promouvoir le travail décent dans le domaine du télétravail. Ce rapport préalable donne des clés pour définir le périmètre sociologique et professionnel du télétravail. Il évalue son usage à travers le monde et s'intéresse tout particulièrement au télétravail dans les technologies de l'information et de la communication ainsi que dans les services financiers. Les aspects d'égalité professionnelle et le dialogue social sont également abordés.


Les conflits du travail en 1988. Premier aperçu sur 1989
PREMIERES INFORMATIONS (Revue)
06/1989
Contient : 4 pages


STATISTIQUES, GREVE, CONFLIT

L'année 1988 a connu une légère augmentation des jours de grève - un peu plus d'1, 2 million de journées individuelles non travaillées - après trois années marquées par une relative atonie conflictuelle. Ces chiffres restent cependant bien inférieurs aux niveaux de conflictualité des décennies précédentes (en moyenne annuelle, 2, 3 millions de journées individuelles non travaillées entre 1976 et 1985, et 3, 3 millions entre 1966 et 1975).
Par rapport aux trois années précédentes, les chiffres du Ministère du Travail font ressortir un fort accroissement du nombre de journées de grève liées à des conflits localisés, c'est-à-dire dont le mot d'ordre est interne à l'entreprise : 1, 1 million de journées en1988, soit 82 % d'augmentation par rapport à la moyenne des trois années antérieures.
A ces chiffres s'ajoutent 668 000 journées de grève recensées par le Ministère de la Fonction Publique, mais les grèves du secteur hospitalier n'ont pu être dénombrées.


REVUE DE PRESSE 1264 (09/10/2015)

Formation professionnelle. La normalisation s'enrichit
ENJEUX (Revue)
08/1994
Contient : pp. 2-4


FORMATION PROFESSIONNELLE, NORME, PLAN DE FORMATION, OFFRE DE FORMATION, ORGANISME DE FORMATION, QUALITE, METHODE PEDAGOGIQUE

E-évaluation. Les limites de l'informatisation
Entreprise & Carrières
22/12/2003
Contient : pp. 20-25


EVALUATION, COMPETENCE, INFORMATISATION, GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, ETUDE DE CAS, INTRANET, GESTION DES COMPETENCES

Projet Equallité. Dynamique de l'activité tout au long de la vie
ENTREPRISES FORMATION (Revue)
08/2003
Contient : pp. 15-16


AGE, PROJET, TRAVAILLEUR VIEILLISSANT, DISCRIMINATION, ALLEMAGNE, COMPARAISON INTERNATIONALE, MAINTIEN DANS L'EMPLOI, COOPERATION INTERGENERATIONNELLE

Le désarroi des samouraïs. Vie économique et société au Japon (dossier)
ECONOMIE ET HUMANISME (Revue)
07/1999
Contient : pp. 5-75


ENTREPRISE, SYSTEME ECONOMIQUE, NEGOCIATION COLLECTIVE, FEMME, EGALITE PROFESSIONNELLE, TRAVAILLEUR IMMIGRE, ECONOMIE SOCIALE, AGE, VIEILLISSEMENT, ENTREPRISE COOPERATIVE, COMPARAISON, JAPON, ASIE, EUROPE, FRANCE, ETATS-UNIS, GENRE

Fonctions publiques. Résorption de l'emploi précaire
BREF SOCIAL (Revue)
04/06/1996
Contient : pp. 1-5


FONCTION PUBLIQUE, TRAVAIL PRÉCAIRE, HOPITAL, AGENT DES COLLECTIVITES TERRITORIALES, AGENT DE L'ETAT, AGENT HOSPITALIER, ACCORD PROFESSIONNEL, GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Simulation organisationnelle : innovation ergonomique pour inoovation sociale
SELF Société d'ergonomie de la langue française
2012
Contient : 9 pages


SIMULATION, ORGANISATION DU TRAVAIL, INNOVATION, ERGONOMIE, ERGONOMIE DE CONCEPTION

L’innovation ne s’applique pas qu’aux systèmes et outils techniques : l’organisation du travail est aussi objet d’innovation. Les projets de réorganisation engagés dans ce sens sollicitent de plus en plus l’ergonomie pour en favoriser l’accompagnement. Dans des projets à dominante spatiale ou technique, la contribution de l’ergonomie prend appui sur une méthodologie éprouvée de simulation du travail, permettant une projection des salariés dans les situations de travail futures en même temps qu’une possibilité d’agir sur les éléments du projet. Dans un projet de conception de l’organisation du travail, c’est à une méthodologie de «simulation organisationnelle» qu’il s’agit de recourir.
Cette méthodologie nécessite un effort d’innovation pour développer et proposer des supports de simulation qui permettent à la fois de représenter l’organisation à concevoir et d’y jouer le travail futur. C’est un enjeu de conception autant que de développement de la dimension psychosociale au travail.


A quoi sert l'analyse de l'activité en ergonomie ? Enjeux éthiques, méthodologiques et pratiques
PERFORMANCES HUMAINES ET TECHNIQUES (Revue)
1995
Contient : 85 pages


ANALYSE DU TRAVAIL, ERGONOMIE, ÉPISTÉMOLOGIE, PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL, METHODE, ACTIVITE DE TRAVAIL, PHILOSOPHIE, TRAVAIL PRESCRIT, ERGONOMIE DE CONCEPTION, SCIENCE COGNITIVE, LINGUISTIQUE, INFORMATIQUE, ERGONOMIE DU LOGICIEL, RELATIONS PROFESSIONNELLES, SANTE, SÉCURITÉ DU TRAVAIL, TEXTE JURIDIQUE, ECONOMIE, INTERVENTION, ANTHROPOLOGIE, CONSULTANT, COMMUNICATION, AUTOMATISATION, SALLE DE COMMANDE, METHODE PEDAGOGIQUE, INGENIEUR, SCIENCE SOCIALE ET HUMAINE

Ce numéro spécial de la revue Performances reprend l'ensemble des contributions proposées dans le cadre du séminaire thématique annuel organisé par l'université de Paris I.
Les différents auteurs vont pouvoir, à cette occasion, poser ou reposer bon nombre de questions fondamentales pour la discipline complexe qu'est l'ergonomie. En premier lieu comment définir l'activité de travail, et surtout comment l'analyser en situation (interventions de Yves Clot puis de Monique Noulin). Quels en sont les concepts de base et comment les démarches choisies se distinguent-elles de celles pratiquées par les écoles anglo-saxonne (l'observation sur le terrain privilégiée par rapport au laboratoire) ? Jacques Theureau cherche à relier l'analyse de l'activité avec la pratique de l'ergonomie alors que J.-Cl. Spérandio présente des modèles empruntés à l'informatique et s'interroge sur leur pertinence pour l'analyse ergonomique. L'intervention sur la santé au travail peut s'appuyer sur l'analyse de l'activité mais aussi sur la réglementation et sur les exigences éthiques des managers (P. Davezies). P. Falzon et C. Teiger développent la question de la construction de l'activité, ou plus exactement, de sa co-construction par l'opérateur et l'ergonome. Le "point de vue du travail" de l'ergonome vis à vis de l'analyse de l'activité est ensuite abordé par F. Dupont et J. Duraffourg, cette question est prolongée par la réflexion de Solange Lapeyrière, vue sous l'angle de la pratique du consultant en ergonomie. Des exemples d'adéquation entre la conception d'un système par les ergonomes et leur utilisation par les opérateurs préfigurent une méthodologie de mise en place des projets. Signalons enfin la contribution d'Alain Wisner sur "Ergonomie et analyse ergonomique du travail : un champ de l'Art de l'ingénieur et une méthodologie générale des sciences humaines", et en conlusion l'intervention de F. Hubault qui reprend le titre et la problématique générale du numéro.


Recomposition des équipes dirigeantes et apprentissage organisationnel
Revue de gestion des ressources humaines
12/2006
Contient : pp. 39-56


FONCTION DIRECTION, APPRENTISSAGE ORGANISATIONNEL, TURNOVER, ETUDE DE CAS, COMPORTEMENT

INDUSTRIES MINISTERE DE L'INDUSTRIE 95 (11/05/2004)

Hernies discales lombaires et travail. Etude de 201 observations cas-témoin
DOCUMENTS POUR LE MEDECIN DU TRAVAIL (Revue)
1999
Contient : pp. 3-19


SANTE, LOMBALGIE, MALADIE PROFESSIONNELLE, MEDECINE DU TRAVAIL, TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES, MAL DE DOS, COMPARAISON, MANUTENTION, ENQUETE

LA REVUE FIDUCIAIRE FISCALE HEBDO 3279 (16/01/2009)

INDUSTRIES MINISTERE DE L'INDUSTRIE 138 (04/12/2008)

Développement durable: faire le choix de la performance
BUSINESS PRO (Revue)
06/2009

DEVELOPPEMENT DURABLE, POLITIQUE SOCIALE DE L'ENTREPRISE, NORME, ARACT, INTERVENTION

Cadres et entreprises : regards croisés sur la transformation du rôle des cadres
Association pour l'emploi des cadres (Apec)
2016
Contient : 12 pages


MANAGEMENT, CADRE, GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION, STATISTIQUES, EMPLOYABILITE, PARCOURS PROFESSIONNEL, PROSPECTIVE

Dans le cadre de son cinquantième anniversaire et du colloque « Cadres : enjeux et mutations pour demain », l’Apec a confié au cabinet ELABE la réalisation d’une étude auprès des cadres du secteur privé (en emploi et en recherche d’emploi) et des fonctions RH au sein des établissements de 10 salariés et plus comprenant au moins un cadre. Ce regard croisé vise à établir un diagnostic de la perception de la transformation des organisations et son impact sur le rôle des cadres au sein des entreprises.


The prevention of job stress related symptoms by redesigning jobs and implementing self regulating teams. An introduction to an approach for a social-technical redesigning of the working environment to improve both the quality of jobs and the quality of the organization
DUTCH INSTITUTE FOR THE WORKING ENVIRONMENT (Editeur)
1993
Contient : 27 pages


RISQUES PROFESSIONNELS, MALADIE PROFESSIONNELLE, SANTE, STRESS, METALLURGIE - SIDERURGIE, MONOGRAPHIE, ORGANISATION DU TRAVAIL, CHANGEMENT D'ORGANISATION DU TRAVAIL

LE FIGARO 17243 (19/01/2000)

STRATEGIES 1635 (31/03/2011)

Le télétravail: quoi de neuf?
LA LETTRE EMERIT (Revue)
12/2009

TELETRAVAIL, ÉVOLUTION

Réduction du temps de travail : quelles modalités ?
LETTRE DE L'OFCE (Revue)
31/01/1997
Contient : 8 pages


REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL, TEMPS DE TRAVAIL, EMPLOI, DUREE DU TRAVAIL, TRAVAIL A TEMPS PARTIEL, PME-PMI, ACCORD D'ENTREPRISE, ECONOMIE, CONVENTION COLLECTIVE, SALAIRE, COUT

Ce numéro de La Lettre de l'OFCE consacré à la réduction du temps de travail présente la caractéristique de faire le point sur le sujet tout en mettant en parallèle deux dispositifs : celui prévu par la Loi Robien et celui proposé par Michel Rocard dans son ouvrage récent "Les moyens d'en sortir" (Seuil Essais, 1996). La Loi Robien prévoit des allégements de charges pour les entreprises réduisant la durée du travail, avec deux volets, l'un offensif (augmentation des effectifs) et l'autre défensif (en cas de licenciement économique). Ce système (qui concernera suivant les indications du ministère du Travail près de 13 000 salariés pour une prévision d'une centaine d'accords signés) conduit à une prise en charge importante du coût d'une réduction du temps de travail. Le dispositif proposé par Michel Rocard est, en résumé, un transfert de charges des trente-deux premières heures sur les sept dernières. Il est plus souple que la Loi Robien dans la mesure où il s'applique individuellement aux salariés et ne dépend pas d'un accord Etat-entreprise. Sont alors présentés des tableaux comparatifs des deux dispositifs qui amène à cette conclusion. L'article prend en compte un certain nombre de cas de figures, d'hypothèses de travail et c'est ce qui en fait tout l'intérêt. Le succès du dispositif Rocard dépend de plusieurs paramètres : le niveau de salaire des personnes auxquelles on l'applique, la réduction de la durée du travail mise en place et les gains de productivité en résultant. Concrètement, appliquée à 3, 5 millions de salariés, la durée moyenne de la réduction serait d'une heure et demie sur une période progressive de 4 années. 370 000 emplois pourraient ainsi être créés.
En conclusion, il apparait qu'il est difficile d'établir une réelle comparaison entre les deux dispositifs. L'idéal serait la formation "d'un pacte social" autour de la réduction de la durée de travail, avec une incitation forte de la part de l'Etat.


REVUE MANAGEMENT & AVENIR 20 (29/01/2009)

Le plein emploi dans les pays industrialisés
REVUE INTERNATIONALE DU TRAVAIL (Revue)
10/1997
Contient : pp. 317-343


EMPLOI, MARCHE DU TRAVAIL, COMPARAISON INTERNATIONALE, HISTOIRE, POLITIQUE PUBLIQUE, POLITIQUE D'EMPLOI