Imprimé le 23/10/2019


Nouvelles populations rurales et conflits au Québec : regards croisés avec la France et le Royaume-Uni

2007-08-01
Contient : pp.187-213


nouvelles populations rurales, recomposition sociodémographique des campagnes, conflits, alliances, nouvelle mixité socioculturelle, comparaison entre Québec

La recomposition sociodémographique des espaces ruraux s'est manifestée plus tardivement au Québec, comparativement en France et au Royaume-Uni. Après avoir tracé un bref bilan historique des écrits sur le sujet au Québec, l'auteure présente les résultats d'une recherche exploratoire qu'elle a réalisée en 2003 dans une région québécoise. Elle constate non seulement des tensions et conflits entre les diverses populations rurales (récentes et de longue date), mais également des alliances et solidarités autour d'enjeux communs. Ceci oblige donc à porter un regard plus nuancé sur les multiples interactions et dynamiques qui émergent dans la foulée de ces mutations dans les campagnes, et de scruter davantage les nouveaux espaces susceptibles de favoriser une mixité socioculturelle. Tout au long de l'article, l'auteure compare la situation québécoise avec celle de la France et du Royaume-Uni, y soulignant les convergences et divergences les plus marquantes.


A Perpignan, des énergies vertes économes en emplois
Liaisons sociales
10/2015
Contient : pp. 46-48


METIER, DEVELOPPEMENT DURABLE, RECRUTEMENT, EMPLOI, ENERGIE

La capital catalane est pionnière en matière d'implantation d'éoliennes et de panneaux solaires. Mais le bilan est décevant en matière d'emploi durable.


La croisade pour l'emploi de Fleury-Michon
Dirigeant (Revue)
05/1994
Contient : pp. 8-10


EMPLOI, CREATION D'EMPLOI, POLITIQUE SOCIALE DE L'ENTREPRISE, PARTAGE DU TRAVAIL, TRAVAIL A TEMPS PARTIEL, INDUSTRIE AGRO ALIMENTAIRE, INNOVATION

Exemple de politique innovante dans l’entreprise, à mettre dans la base “Innovations”


Audit de l'impact des gestes et postures sur la santé et la sécurité du travail : contribution à la prévention de la fatigue et des accidents de travail par Diagnostic Ergonomique Simplifié
EDITIONS D’ERGONOMIE (Editeur)
1995
Contient : 40 pages


CHARGE PHYSIQUE, POSTE DE TRAVAIL, ERGONOMIE, METHODE, ANALYSE DU TRAVAIL, CONDITIONS DE TRAVAIL, AUDIT, SANTE, PREVENTION DES RISQUES, DIAGNOSTIC, SÉCURITÉ DU TRAVAIL, POSTURE DE TRAVAIL

L'automatisation et la mécanisation ont certes allégé la charge de travail mais ont aussi provoqué l'apparition de nouvelles pathologies. Ce dossier réservé aux gestes et postures apporte une contribution nécessaire à la prévention de la fatigue et des accidents par le Diagnostic Ergonomique Simplifié. Les interventions manuelles, les postures inconfortables constituent un facteur de gêne et d'accidents souvent sous-estimés. Les travailleurs et les responsables doivent s'interroger sur les moyens à mettre en oeuvre pour réduire les lésions et les fatigues. L'amélioration des conditions de travail ne peut se développer qu'en s'appuyant sur leur observation et leur analyse. Le Diagnostic d'Analyse Ergonomique se présente sous forme de fiches d'analyse. L'objectif est d'analyser a posteriori les contraintes et les astreintes subies par l'opérateur au même poste. C'est à partir de cet outil que les responsables d'études et d'organisation du travail, ingénieurs, médecins, animateurs de sécurité vont pouvoir réfléchir et intervenir pour la recherche de meilleures conditions et d'ambiances de travail au niveau du poste.


Analyse d'une pratique de conduite du changement
PERSONNEL ANDCP (Revue)
01/2005
Contient : pp. 14-17


CONDUITE DE PROJET, CHANGEMENT D'ORGANISATION DU TRAVAIL, MANAGEMENT, DEMARCHE PARTICIPATIVE, INDICATEUR, PERFORMANCE HUMAINE

Le rôle de l'expérience et du collectif en situation de relève de poste
Pistes
2015

TRAVAIL POSTE, HOPITAL, AERONAUTIQUE - NAVALE, TRANSPORT, TRAVAIL DE NUIT, COLLECTIF DE TRAVAIL, COMMUNICATION, INFORMATION, ENCADREMENT DE PROXIMITE, CONTRAINTE DE TEMPS

La relève de poste assure la continuité du travail et la fiabilité des informations à relayer d’une équipe à une autre. Cependant, la formalisation et l’organisation de ces périodes de transmission sont plus ou moins pensées selon les situations de travail. Les études montrent que le contenu et le déroulement des transmissions sont bien souvent le résultat d’une activité collective, où l’expérience des opérateurs concernés joue un rôle non négligeable. Notre article aborde ces relations entre expérience et relève de poste à travers trois recherches menées dans des secteurs distincts (hospitalier, aéronautique et ferroviaire). L’expérience concerne ici sa propre pratique professionnelle (notamment du travail de nuit), mais également des connaissances relatives au fonctionnement des collectifs de travail. Les résultats montrent des modifications de l’activité de relève de poste pour s’adapter aux besoins du service ou du collectif, modifications importantes à prendre en compte pour garantir l’efficacité des relèves de poste.


REVUE DE PRESSE 1154 (30/08/2013)

SDL 27 (01/03/2003)

Précisions sur le choix du service de santé au travail effectué par l'employeur
BREF SOCIAL (Revue)
15/11/2012

MEDECINE DU TRAVAIL, REFORME, STATUT

La Direction générale du travail (DGT) revient également, dans sa circulaire du 9 novembre 2012, sur le choix de la forme du service de santé au travail (SST) effectué par l’employeur.


Le travail en 2030 (dossier)
PROBLEMES ECONOMIQUES (Revue)
01/03/2015
Contient : pp. 5-45


TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION, ORGANISATION DU TRAVAIL, GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DIALOGUE HOMME-MACHINE, ROBOTIQUE, INFORMATIQUE, AUTOMATISATION, METIER, SECTEUR TERTIAIRE

Ce dossier traite des conséquences de la révolution numérique sur l'avenir du travail et de l'emploi. Si, à l'origine, cette révolution a supprimé des emplois peu qualifiés, ce sont aujourd'hui les salariés de la classe moyenne qui sont menacés. En effet, l'ordinateur et la robotique menaceraient près de la moitié des professions. Cependant, bien que ces innovations rendent le recours à une intervention humaine de plus en plus inutile, les défis à relever, que ce soit sur le plan technique ou de la capacité de la société à accepter ces machines, sont nombreux. La place de l'homme au coeur du système n'est donc pas encore prête à être remise en cause. Parmi les secteurs touchés, on remarquera que l'agriculture est un consommateur de robots de services professionnels significatif, ce qui implique une automatisation croissante de cette activité.
En même temps que cette disparition annoncée de professions, de nouvelles activités émergeront autour d'un secteur baptisé «quaternaire», mêlant nouvelles technologies et nouveaux services. Outre la tertiarisation des activités, les autres tendances lourdes qui se dessinent, concernent la progression du travail collaboratif en entreprise, et une relative polarisation de la main-d'oeuvre avec une progression du travail dans les métiers très qualifiés.
L'organisation du travail dans l'entreprise est en effet fortement affectée par la révolution numérique. Les échelons hiérarchiques sont diminués, les rythmes accélérés et les distances géographiques réduites. L'essor du travail collaboratif a pour conséquence une organisation dans laquelle il devient essentiel de bien communiquer pour bien travailler. Management et DRH prennent ainsi un rôle de plus en plus essentiel en étant directement confrontés à ces mutations qu'ils ont la charge de piloter.


ENJEUX 282 (04/03/2008)

Discrimination et emploi : revue de la littérature
Direction de l'animation, de la recherche et des études statistiques
2001
Contient : 124 pages


DISCRIMINATION, EMPLOI

Ce document d’étude a pour objectif de présenter une revue de la littérature et des actions existantes autour de la problématique de la discrimination sur le marché du travail.


LES ECHOS 17943 (17/07/1999)

Anticiper l'emploi : comment les entreprises réussissent-elles à anticiper l'emploi ? Comment les salariés accueillent-ils ces politiques ?
LES CAHIERS DU GROUPE BERNARD BRUNHES (Revue)
10/2005
Numéro collection : 15
Contient : 74 pages


EMPLOI, GESTION PREVISIONNELLE DE L'EMPLOI, COMPETENCE, MOBILITE PROFESSIONNELLE, DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES, DEMOGRAPHIE, DIALOGUE SOCIAL, ACCORD D'ENTREPRISE, CONSULTANT

En ces temps de mutation, l’anticipation de l’emploi est le grand défi que doit relever la gestion des ressources humaines. Mobilité, flexibilité et fluidité sortent de l’exceptionnel pour devenir des objectifs structurels. De la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences à la gestion des diversités, de la formation au développement de la mobilité, les entreprises se doivent d’innover dans leurs pratiques pour préparer les ressources dont elles auront besoin demain. De leur côté, les salariés prennent conscience de la nécessité de développer leur « employabilité » en prévision d’un futur qu’ils ont de plus en plus de mal à appréhender. De grands témoins ? responsables d’entreprise, syndicaliste, universitaire ? prônent le retour au dialogue social comme moyen de concilier mobilité et employabilité. Les consultants du Groupe BPI analysent les différentes partitions et leurs évolutions. Ils soulignent les innovations et décrivent les outils et les méthodes à adopter pour remporter ce défi de l’anticipation.


Les plans sociaux : 22ème colloque Droit Social 3 février 1994
Droit social
05/1994
Contient : PP 433-510


EXCLUSION, PLAN SOCIAL, POLITIQUE SOCIALE, LICENCIEMENT, PARTAGE DU TRAVAIL, REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL, RECLASSEMENT, TEXTE JURIDIQUE, DROIT DU TRAVAIL, SUPPRESSION D'EMPLOI

Ce numéro de Droit Social a été rédigé à la suite du 22ème colloque Droit social sur les plans sociaux du 3 février dernier. Il rassemble en effet une douzaine d’articles regroupés au sein de trois grandes parties. Dans la première partie intitulée “Conception du plan social”, G. Couturier entame une vaste réflexion sur les exigences de reclassement qui se situent non seulement au centre du plan social mais au delà même de celui-ci. J-E Ray évoque un certain nombre d’instruments juridiques : temps partiel, partage du travail négocié, mis en place par le législateur en faveur de l’emploi. B. Acar essaye de dégager les principaux éléments de continuité et de rupture ayant caractérisé depuis 1982 le thème du partage du travail. P-Y Verkindt s’interroge sur l’objet du plan social. Même s’il n’est pas présenté comme un outil de sélection, sa mise en oeuvre démontre le contraire. La deuxième partie porte sur l’opération de contrôle du plan social. P. Waquet se penche sur l’action du juge judiciaire. La loi du 27 janvier 1993 en élargissant le contrôle judiciaire sur les plans sociaux permet le développement d’une jurisprudence. L’obligation de reclassement devient le coeur du plan social avec une portée plus large. D. Balmary, délégué à l’emploi se propose de clarifier la mission de l’Administration du travail. Depuis l’abandon de l’autorisation administrative de licenciement, son action paraissait plus floue. Son objectif principal est de veiller à la qualité du plan social. J-C Sciberras revient en détail sur la procédure d’élaboration de la loi du 27 janvier 1993 portant sur les diverses mesures sociales (l’amendement Aubry). Cette partie s’achève sur le développement de deux points concernant la nature juridique du constat de carence et le contrôle d’exécution du plan social. La troisième partie aborde la question des plans sociaux en Allemagne. Les salariés allemands bénéficient d’un niveau de protection contre le licenciement comparable à celui accordé par le droit français.


Guide de conduite du diagnostic court compétence
Editions de l'Anact
09/2001
Contient : 31 pages


COMPETENCE, INTERVENTION, DIAGNOSTIC, ANACT, ACCORD CADRE, VALIDATION DES ACQUIS, METHODE

Ce guide s'appuie sur l'expérience accumulée par le Réseau Anact et sur les travaux organisés dans le cadre du Domaine d'action Compétences, Travail, Emploi. Il est indissociable de la "Plate-forme pour la conception et la mise en oeuvre d'une démarche compétence" qui constitue le point de vue collectif du Réseau ANACT sur les différentes questions qui sont posées par les démarches compétence. Le diagnostic compétence s'inspire des principes développés pour la réalisation du diagnostic court généraliste. Elle prend en compte toutes questions relatives aux compétences, qu'elles aboutissent ou non à la conception et à la mise en oeuvre d'une démarche compétence. Après avoir rappelé les principes fondamentaux de l'intervention et situé le diagnostic compétence, sont déclinées les différentes étapes du diagnostic. Six fiches repère sont proposées pour aider à la conduite du diagnostic :
- les entrées du diagnostic,
- le périmètre et la population concernée,
- les enjeux économiques, technologiques et sociaux,
- les principales composantes du fonctionnement de l'entreprise et leur influence sur les compétences,
- apprécier les forces et les faiblesses de l'entreprise au regard de ses évolutions et des objectifs qu'elle poursuit ; situer sa tendance générale en matière de compétences,
- sorties du diagnostic compétence et premiers repères pour le lancement d'une démarche compétence.
Les annexes rappellent l'accord cadre DGEFP/MEDEF qui a pour objet "le développement de la démarche compétences et de la validation en 2000/2001".


Des gouvernements libéraux face à des conflits sociaux
GERER ET COMPRENDRE (Revue)
12/2009
Contient : pp. 16-26


CONFLIT, HISTOIRE DU TRAVAIL, RHONE ALPES, REGIONAL, PRODUCTION, HAUTE NORMANDIE, OUVRIER, RÉMUNÉRATION, POLITIQUE ECONOMIQUE, DOM

Ce texte rapproche trois cas de mouvements sociaux violents : les évènements de Guadeloupe au début 2009, le soulèvement des canuts à Lyon en 1831 et la révolte des épingliers de Normandie, cette même année. Malgré leur différences historiques, ce mouvement présentent des caractéristiques communes, notamment dans la manière ambigue dont l'Etat réagit à ces troubles à l'ordre public. La doctrine de l'économie libérale a sans doute joué un rôle dans ces événements, tant en ce qui concerne les comportements patronaux générateurs de la crise qu'en empêchant l'Etat de se constituer en médiateur.


L'HUMANITE 17171 (29/10/1999)

Médias et mouvements sociaux
Réseaux. Communication. Technologie. Société
1999
Contient : pp. 15-185


GREVE, CONFLIT, IMPRIMERIE - PRESSE - EDITION, [EVOLUTION TECHNOLOGIQUE], RESEAU INFORMATIQUE

Harcèlement moral, comportements anti-sociaux, climats et justice au travail
PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS (Revue)
03/2004
Contient : 100 pages


HARCELEMENT MORAL, STRUCTURE HIERARCHIQUE, MANAGEMENT, EVALUATION, QUESTIONNAIRE, CLIMAT SOCIAL, ORGANISATION DU TRAVAIL, VIOLENCE, COMPORTEMENT, PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL

Le harcèlement moral, la violence et, d'une manière générale, la déviance au travail sont des processus destructeurs à la fois pour les individus, les groupes et les organisations. Le dispositif juridique tente de poser des limites et de circonscrire ces phénomènes. L'identification de facteurs personnels, situationnels et interactionnels liés au processus de harcèlement, va permettre d'appréhender les comportements, les jugements, les effets de style de management ou des climats d'entreprise sur ceux-ci. Dans un premier article, H. Masson-Maret et D.D. Steiner examinent les liens entre un climat de justice établi par le supérieur hiérachique, son style de leadership observé sous l'angle des deux dimensions structure/considération, et le vécu des membres du groupe en termes de harcèlement moral, ainsi que les conséquences sur le stress. L'élaboration d'outils permettant d'évaluer ces liens est présentée. L'article de P. Desrumaux-Zagrodnicki, C. Lemoine et P. Mahon a pour objectif de repérer les jugements d'équité concernant des situation de harcèlement dans lesquelles certaines caractéristiques de victimes, des styles de climat d'entreprise et certains agissements sont manipulés. F. Courcy et A. Savoie démontrent jusqu'à quel point le climat de travail est une inducteur de comportement d'agression au travail. Le quatrième article (G. Leblanc, A. Lafrenière, C. St-Sauveur, M. Simard, M. Duval, P. Lebrock, C. Girard, L. Brumet, A. Savoie) présente une contribution à l'étude des comportements anti-sociaux au travail (CAAT). M. Simard, C. St-Sauveur, P. Lebrock et al. tenent de vérifier empiriquement un modèle intégratif des CAAT à partir d'un questionnaire comprenant 250 items. M. Depolo, D. Guglielmi et S. Toderi analysent le rôle du contrat psychologique dans la prévention du harcèlement moral au travail.


RETRAITE ET SOCIETE 55 (22/09/2008)

La fidélisation des talents professionnels dans une logique de carrière interne
Revue de gestion des ressources humaines
09/2014

FIDELISATION, MARCHE INTERNE DU TRAVAIL, ETUDE DE CAS, ENCADREMENT DE PROXIMITE, GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, INSERTION PROFESSIONNELLE

cCt article permet de mieux comprendre la manière dont la fidélisation des talents professionnels est abordée dans un système organisationnel. L'auteur présente, dans un premier temps, comment la notion de fidélisation et de talent professionnel sont appréhendés et liés dans la littérature académique et scientifique. Puis, il expose la méthode et les résultats d’une étude empirique menée auprès d’une grande entreprise de service française. Il montre que la fidélisation des talents professionnels est au coeur des préoccupations actuelles des Ressources Humaines et des managers de proximité dans une logique de carrière interne.


Rhodia : méthode sociale d'accompagnement de la "refondation" du groupe
BREF SOCIAL (Revue)
06/04/2004

ACCORD D'ENTREPRISE, RESTRUCTURATION D'ENTREPRISE, PLAN SOCIAL

Evaluer la pénibilité pour prévenir les usures professionnelles : monographies d'entreprises
ARACT MARTINIQUE (Editeur)
09/2008
Contient : 64 pages


EVALUATION, PENIBILITE, USURE AU TRAVAIL, ETUDE DE CAS, ARACT, MARTINIQUE, AGE, TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES, PARCOURS PROFESSIONNEL, RISQUES PROFESSIONNELS, MONOGRAPHIE

A Renault Flins, la parole ouvrière reponte à la chaîne
Santé & travail
10/2015
Contient : pp.16-17


AUTOMOBILE, ABSENTÉISME, AMENAGEMENT DE POSTE, TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES, SYNDICAT, TRAVAIL A LA CHAINE

Les ouvriers référents de renault Flins, élus par leurs pairs, font remonter les problèmes de quelité et de conditions de travail sur la chaîne. Une démarche porteuse d'amélioration, soutenue par l'employeur et les syndicats.


LIBERATION 5807 (17/01/2000)

ITA 106 (10/07/1995)

LA CUISINE COLLECTIVE 84 (01/08/1995)

CAHIERS DE NOTES DOCUMENTAIRES 206 (07/04/2007)

RESEAUX. COMMUNICATION.TECHNOLOGIE. SOCIETE 175 (22/11/2012)

Prise de décision : pourquoi toujours les mêmes erreurs ? (dossier)
MANAGEMENT ET CONJONCTURE SOCIALE (Revue)
2003
Contient : pp. 6-64


SCIENCE COGNITIVE, PSYCHOLOGIE, SOCIOLOGIE DE L'ORGANISATION, ERREUR HUMAINE, COLLECTIF DE TRAVAIL, REPRESENTATION, REPRESENTATION DU TRAVAIL, MANAGEMENT, FONCTION DIRECTION

Laisser sa chance à l'intelligence collective dans l'entreprise. Regards sur les rapports entre l'expertise et les instances de représentation du personnel
Droit social
04/2009
Contient : pp. 425-435


CHSCT, IRP, RELATIONS PROFESSIONNELLES, COMITE D'ENTREPRISE, CONDITIONS DE TRAVAIL

Union européenne. Le dialogue social interprofessionnel, une analyse quantitative
CHRONIQUE INTERNATIONALE (Revue)
01/2006
Contient : pp. 43-53


DIALOGUE SOCIAL, ÉVOLUTION, STATUT, CEE, ETUDE

Cet article s'intéresse au dialogue interprofessionnel entre la CES, l'UNICE/UEAPME et le CEEP. L'auteur dégage les gandes phases du dialogue social depuis sa création, rappelle les catégories utilisées pour l'analyse des docmuents et présente des données chiffrées.


TECHNIQUES HOSPITALIERES 634 (26/03/1999)

De nouvelles organisations du travail conciliant égalité femme/homme et performance des entreprises
LA NOTE D'ANALYSE DU CAS (Revue)
11/2011
Contient : 11 pages


ORGANISATION DU TRAVAIL, EGALITE PROFESSIONNELLE, FEMME, FAMILLE, PERFORMANCE ECONOMIQUE, AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL, TRAVAIL ATYPIQUE, ETUDE DE CAS, FLEXIBILITE DU TEMPS DE TRAVAIL, MANAGEMENT, ENCADREMENT, TRAVAIL A TEMPS PARTIEL, TELETRAVAIL, ANACT, TEMPS DE TRAVAIL

Les aménagements horaires sont déterminants pour l’articulation de la vie professionnelle et de la vie privée. Ils se résument, aujourd’hui, souvent au temps partiel, qui peut peser sur les trajectoires professionnelles de leurs bénéficiaires (principalement des femmes) et perpétuer l’inégale répartition des tâches entre les femmes et les hommes. Plusieurs études ont souligné le rôle des employeurs comme acteurs de la concilaition vie familiale vie professionnelle dans plusieurs pays de l'OCDE. l'auteur met en évidence des pratiques innovantes conciliant les intérêts des salarié-es et de l'employeur : abandon de la référence temporelle traditionnelle du travail, annualisation des horaires, semaine compressée, partage de poste, planification des horaires atypiques, télétravail. L'implication des managers favorise la mise en place d'organisations informelles et de coopérations inter équipes décentralisées.
Trois propositions ssont préconisées : favoriser la mise en place de programmes de flexibilité du travail, expérimenter des dispositifs d'aménagement horaires (sans segmentation de pratiques) au sein de la fonction publique en veillant à prendre en compte l'effet de l'organisation du travail sur la santé. Si les femmes sont moins exposées aux cancers professionnels, elles sont surreprésentées dans les risques psychosociaux. Cela tient à plusieurs facteurs, dont l'organisation des temps particulièrement complexe dans les emplois de service, où une plus grande exposition aux conflits avec les usagers et au stress vient résonner avec des horaires atypiques éprouvants pour la vie personnelle. Enrichir les rapports de situation comparée et le bilan social des entreprises en mesurant l'effet de l'organisation horaire sur la santé des femmes et des hommes.


L'USINE NOUVELLE 3224 (03/02/2011)

Un sondage IFOP pour RDS. Quel avenir pour le dialogue social ?
REALITES DU DIALOGUE SOCIAL
07/2002
Contient : pp. 5-12


ENQUETE, DIALOGUE SOCIAL

LE MONDE 17219 (05/06/2000)

10 questions sur le management du travail
Editions de l'Anact
12/2015
Contient : 17 pages


MANAGEMENT, METHODE, ANACT, CADRE, DIALOGUE SOCIAL, DIAGNOSTIC, ORGANISATION DU TRAVAIL, GOUVERNANCE D'ENTREPRISE, ENCADREMENT

L'approche proposée dans cette publication vise à remettre le travail au coeur des processus de management. Au-delà des pratiques managériales, c'est l'ensemble du fonctionnement de l'entreprise, de sa gouvernance, en passant par son dialogue social, qui est appelé à évoluer.


Le travail de nuit. Conférence internationale du Travail. 76e session. 1989
Bureau international du Travail
1988
Contient : 89 pages


NORME, TEXTE JURIDIQUE, FEMME, TRAVAIL DE NUIT, CONDITIONS DE TRAVAIL, RÉMUNÉRATION, TEMPS DE TRAVAIL, REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL, ORGANISATION DU TRAVAIL, DUREE DU TRAVAIL, SANTE, TEMPS DE TRAJET, AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL, GENRE

Ce rapport décrit l'ampleur, les facteurs déterminants ainsi que les inconvénients du travail de nuit. Il passe en revue les mesures prises sur le plan national pour limiter, en droit et dans les pratiques, le travail de nuit des femmes.
Il relève les positions adoptées par les gouvernements et les organisations professionnelles et présente les principaux éléments du débat à ce sujet.
Il analyse les dispositions législatives et les pratiques nationales destinées à améliorer les conditions de travail de nuit, et présente l'activité normative de l'OIT dans ce domaine.


SYNDICALISME HEBDO 3343 (23/12/2011)

Conflits du travail et négociation collective, quelques aspects
Droit social
08/2001
Contient : pp. 705-710


NEGOCIATION COLLECTIVE, CONFLIT, GREVE, SECTEUR PUBLIC, SECTEUR PRIVE, DROIT SOCIAL

Métiers et parcours professionnels des hommes et des femmes
EDITIONS INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ETUDES ECONOMIQUES (Editeur)
11/2009
Contient : pp. 195-217


PARCOURS PROFESSIONNEL, METIER, FEMME

Les métiers mixtes restent relativement rares. Les femmes débutantes, ayant terminé leurs études depuis moins de cinq ans, sont plus nombreuses que leurs aînées dans certaines professions qualifiées mais la polarisation des métiers entre hommes et femmes s’est plutôt accentuée du côté des professions moins qualifiées. Ainsi, ils et elles s’orientent souvent vers des métiers différents et leurs trajectoires professionnelles ne se déroulent pas de la même façon. L’infirmière ou la secrétaire n’auront pas les mêmes perspectives de carrière que le technicien ou l’ouvrier qualifié. Un même métier ne s’inscrit pas de la même manière, ni toujours au même moment, dans les parcours des hommes et des femmes. Un vendeur n’a pas le même avenir qu’une vendeuse, une femme ingénieur ne fera pas la même carrière qu’un homme de la même profession, et ce, d’autant plus qu’ils et elles n’arrivent pas dans le métier aux mêmes âges et n’y restent pas le même temps. Globalement, les promotions et les changements de métier concernent beaucoup plus souvent les hommes que les femmes.


Développement durable : vers une politique intégrée de la qualité, de l'environnement et du social
PREVENTIQUE (Revue)
10/2003
Contient : pp. 4-21


DEVELOPPEMENT DURABLE, QUALITE, ENVIRONNEMENT, POLITIQUE SOCIALE, AUTOMOBILE

LIBERATION 7818 (28/06/2006)

LES ECHOS 18204 (17/05/2000)

Analyser la relation entre CDD et CDI : emboîtement et durée des contrats
Centre d'études de l'emploi
02/2007
Numéro collection : 82
Contient : 43 pages


CONTRAT DE TRAVAIL, CONTRAT A DUREE DETERMINEE, ENQUETE, ÉVOLUTION, PARCOURS PROFESSIONNEL, FLUX DE SORTIE, STATISTIQUES, FLEXIBILITE DE L'EMPLOI

L’objectif de cet article est de proposer une synthèse empirique et théorique des motifs de recours aux contrats à durée déterminée par les entreprises et les caractéristiques des salariés qui occupent ces emplois. Les faits stylisés répertoriés sont issus de l’analyse des données de l’enquête Acemo flexibilité de 1999 et de l’enquête Emploi sur la période 1990 à 2001. Les CDD, bien que minoritaires en termes de stock, sont utilisés par la très grande majorité des entreprises. Ils jouent un rôle multidimensionnel dans la gestion de la main-d’oeuvre, dans un environnement d’information imparfaite sur l’évolution de l’activité et de l’adaptation des salariés à l’entreprise.
Du côté des salariés, occuper un CDD est une étape très fréquente en début de carrière professionnelle et constitue souvent un tremplin vers des emplois stables.


Rapport subjectif au travail : sens des trajets professionnels et construction de la santé. Tome 1
DOCUMENT DE TRAVAIL, SERIE ETUDES (Editeur)
12/2009
Contient : 85 pages


SANTE, ENQUETE, PARCOURS PROFESSIONNEL, ATTITUDE A L'EGARD DU TRAVAIL, STATISTIQUES, MOBILITE PROFESSIONNELLE, METIER, JEUNE, FEMME, LICENCIEMENT, CONDITIONS DE TRAVAIL

L’enquête Santé et itinéraire professionnel (SIP), réalisée fin 2006 par l’INSEE pour la DARES et la DREES, a mis en oeuvre un protocole méthodologique innovant. Pour vérifier la pertinence de ces choix, les concepteurs de l’enquête ont sollicité des chercheurs pour réaliser des post-enquêtes qualitatives. Réalisée par une psychiatre spécialisée dans les questions de psychopathologie du travail et des médecins du travail, la recherche suivante s’intéresse au sens du travail pour les personnes interrogées, à la place du travail dans leur fonctionnement psychique et dans leur vie, aux motifs de changements survenus dans leur itinéraire professionnel, aux conditions d’émergence des problèmes de santé mentale ou physique mis en lien avec le travail. Elle aborde également ce qui peut difficilement être exploré par une enquête statistique, à savoir ce qui n’a pas eu lieu : les problèmes de santé évités par la gestion du parcours professionnel et les savoir-faire de métier, les trajets professionnels qui n’ont pas été empruntés, les modifications de travail espérées qui n’ont pas été obtenues, les formations de reconversion restées sans issues, les périodes sans événements marquants qui ont marqué par le plaisir pris au travail et l’équilibre de santé.


Les emplois-jeunes dans la culture : usages et enjeux d'une politique d'emploi
La documentation française
2001
Contient : 383 pages


ASSOCIATION, EMPLOI, AIDE A LA CREATION D'EMPLOI, POLITIQUE D'EMPLOI, JEUNE, POSTE DE TRAVAIL, COLLECTIVITÉS TERRITORIALES, STATISTIQUES, ETUDE, SALAIRE, CONTRAT A DUREE DETERMINEE, METHODE

L'HUMANITE 16947 (10/02/1999)

REVUE DE PRESSE 1176 (31/01/2014)

La Foule et le public
AVENTURINE (L') (Editeur)
2007
Contient : 126 pages


SOCIOLOGIE, GROUPE AUTONOME

Park y développe sa conception théorique, son ambition sociologique et sa vision de la société.
Loin des préjugés d’un penseur-expert, Park est un théoricien original de l’espace public et de ses acteurs. Enraciné dans la pensée sociologique et philosophique allemande du début du XXe siècle, il doit également beaucoup à la tradition américaine.


L'évaluation de la qualité des soins aux urgences. Un exemple d'amélioration continue de la qualité au C.H.U. de Clermont Ferrand
Gestions hospitalières
11/1996
Contient : pp. 662-667


EVALUATION, QUALITE, HOPITAL, EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

L'émergence du flexisalarié
Liaisons sociales
03/2009
Contient : pp. 37-42


METIER, PROSPECTIVE, FLEXIBILITE DE L'EMPLOI, QUALIFICATION, BAS NIVEAU DE QUALIFICATION, MOBILITE PROFESSIONNELLE, CONTRAT DE TRAVAIL, TRAVAIL PRÉCAIRE, DIALOGUE SOCIAL

Dans un dossier d'anticipation sur le travail en 2020, une partie est consacrée à l'emploi. L'exercice de prospective est indispensable pour faire le lien entre emploi et formation. Les interrogations restent nombreuses. Néanmoins, on peut affirmer que les emplois de demain seront plus qualifiés que ceux d'aujourd'hui. L'extension de la mobilité profesisonnelle est inéluctable ... Les moins qualifiés en pâtiront, à moins d'une politique volontariste de flexicurité. Quant au contrat de travail, il risque d'être moins protecteur.


Urgences : soins, accueil et formation
L’INFIRMIERE MAGAZINE (Revue)
09/1994
Contient : pp. 34-39


SANTE, FONCTION ACCUEIL, ERGONOMIE, CONCEPTION DES ESPACES DE TRAVAIL, FORMATION, HOPITAL

L'entreprise aujourd'hui. La citoyenneté d'entreprise en question
ECONOMIE ET HUMANISME (Revue)
04/1997
Contient : pp. 70-74


ENTREPRISE, STATUT DE L'ENTREPRISE, POLITIQUE SOCIALE DE L'ENTREPRISE, POLITIQUE ECONOMIQUE, COMMUNICATION, EXCLUSION, ETHIQUE, HISTOIRE, INTERNATIONAL

Face au stress, les préventeurs se mobilisent
Travail & sécurité
05/2004
Contient : pp. 20-39


STRESS, PREVENTION DES RISQUES, ETUDE DE CAS, ERGONOMIE, REGIONAL

Dans de nombreux secteurs d'activité, les facteurs psychosociaux : stress, harcèlement, violence... font partie des risques auxquels sont confrontés les salariés. Si aucune réglement spécifique n'existe sur la prévention du stress, il existe néanmoins un encerclement progressif de la notion de stress. Le décret du 5 novembre 2001 oblige les responsables d'établissement à établir un document unique d'évaluation des risques. Ce document, réalisé sous la responsabilité de l'employeur, peut comporter un volet dédié aux risques psychosociaux. En ce qui concerne la prise en charge des situations à problèmes, les intervenants dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail : experts des CRAM, des Aract, médecins du travail, membres de CHSCT, consultants et soignants... initient dans plusieurs régions un rapprochement de points de vue, un partage des expériences autour de la santé psychologique des salariés et de sa prévention. Pour sa part, l'INRS dispose d'une équipe pluridisciplinaire autour du projet stress, destinée à développer des outils pratiques d'évaluation du stress, ainsi que des stratégies et des méthodes de prévention.


L'encadrement acteur de la formation
ACTUALITE DE LA FORMATION PERMANENTE (Revue)
04/1991
Contient : pp. 35-76


ENCADREMENT, FORMATION PROFESSIONNELLE, PME-PMI, INDUSTRIE

Quel rôle l'encadrement joue-t-il dans les actions de formation ?
A travers la relation de projets de formation internes dans de grandes entreprises industrielles (Atochem, Aluminium Péchiney à Gardanne), d'actions dans des PME des Pays de la Loire s'appuyant sur des pratiques pédagogiques innovantes, de nouvelles fonctions pour l'encadrement apparaissent, du conseiller au conducteur de projet.
Le dossier présente également, outre une bibliographie, un cadrage théorique de la question, et la position des partenaires sociaux.


REVUE FRANCAISE DE GESTION 218-219 (11/04/2012)

La perception du risque cancérogène en milieu de travail : un frein à la prévention ? Colloque Organisation, gestion productive et santé au travail, Rouen, 16-17 décembre 2010
CESTP - Aract Picardie, UNIVERSITE DE PICARDIE JULES VERNE (Editeur)
12/2010
Contient : 17 pages


CANCER PROFESSIONNEL, PREVENTION DES RISQUES, PRODUIT TOXIQUE, ARACT, PICARDIE, ANACT, EXPOSITION A UN RISQUE

EUROPE SOCIALE 148 (06/04/2006)

Qualité de vie au travail et management participatif
EDITIONS LAMARRE (Editeur)
2012
Contient : 217 pages


QUALITE DE VIE, TRAVAIL, HOPITAL, STRESS, PERSONNEL SOIGNANT, ENCADREMENT DE PROXIMITE, ENCADREMENT, COLLECTIF DE TRAVAIL, DEMARCHE PARTICIPATIVE

Né d'une réflexion collective d'acteurs de santé officiant en cancérologie, cet ouvrage est le fruit d'une collecte d'expériences étayée par deux études de terrain qui essayent d'établir une cohérence intime entre la souffrance ressentie, le management participatif et la qualité de vie au travail. Le constat est fait que si les hommes réalisent et maitrisent la multitude des aspects techniques de la production et de l'administration des soins, concomitamment ils éprouvent un sentiment d'impuissance en leur qualité de manager à intégrer une préoccupation de la qualité de vie au travail. Cette réflexion commence à s'exprimer dans les années 70, découlant sur la volonté de concilier efficience, efficacité, intéressement et intérêt du travail.
Cette étude élargit la réflexion aux personnels soignants : le rôle des intervenants et leur place dans les équipes de soins, le vécu psychique des soins, le syndrome du burn-out. Les managers sont les premiers acteurs à affronter les changements, les réformes et toutes les évolutions génératrices de tensions et de stress. Les auteurs trouvent en la démarche participative une voie d'entrée pour un management humaniste et responsable.
La dernière partie de l'ouvrage élargit la réflexion sur un modèle généralisable au monde du travail, en particulier à celui de l'entreprise, avec le souci d'améliorer les pratiques par l'amélioration des relations humaines.


L'ère du coaching : critique d'une violence euphémisée
EDITIONS SYLLEPSE (Editeur)
2009

Handicap. Sensibiliser et informer les PME
Travail et Changement
11/1998
Contient : p. 17


HANDICAP, EMPLOI, INSERTION PROFESSIONNELLE, EUROPE, PME-PMI, RECRUTEMENT

Les PME européennes ne recrutent pas assez de travailleurs handicapés. Manque de connaissance du handicap, mais aussi des lois ou des organismes de médiation et d'accompagnement... La Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail analyse les obstacles et propose des pistes d'action.


Développement de systèmes de roulements individualisés dans les entreprises de transports publics urbains : étude pilote
Le travail humain
01/2004
Contient : pp. 87-100


TRANSPORT, HORAIRE INDIVIDUALISÉ, COLLECTIF DE TRAVAIL, TRAVAIL RÉPÉTITIF

JOURNAL OFFICIEL (LOIS ET DECRETS) 163 (09/07/2008)

LE MONDE 17218 (03/06/2000)

Le coaching au secours des managers. Enquête
MAITRISER LA REVUE DE L'ENCADREMENT (Revue)
05/1998
Contient : pp. 30-34


MANAGEMENT, STRUCTURE HIERARCHIQUE, CONSEIL, ENQUETE

La question de la précaution en milieu professionnel
Inrs ( Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles), EDP SCIENCES
2006
Contient : 254 pages


PREVENTION DES RISQUES, AMIANTE, ORGANISMES, TEXTE JURIDIQUE, STRESS, ORGANISATION, GESTION, AGRICULTURE, ETUDE DE CAS

L'ouvrage aborde de nombreux aspects de la question de la précaution en milieu professionnel : historique, concepts, évolution... ainsi que des cas jugés exemplaires.


LIBERATION 5599 (19/05/1999)

Heures supplémentaires : cactus juridiques et financiers
FORCE OUVRIERE HEBDO (Revue)
13/06/2007
Contient : pp. 6-7


HEURE SUPPLEMENTAIRE, TEXTE JURIDIQUE, POLITIQUE ECONOMIQUE, NIVEAU DE VIE, TEMPS DE TRAVAIL, SECTEUR PUBLIC, SECTEUR SANTE, REFORME

Censé booster le pouvoir d'achat, le projet de loi va surtout coûter très cher à la collectivité -six milliards s'euros par an- pour un résultat bien aléatoire. L'équation "travailler plus pour gagner plus" s'annonce compliquée à mettre en oeuvre sur le plan juridique et financier.


La subjectivité au travail : flattée et refoulée
LE NOUVEAU POLITIS (Revue)
06/1994
Contient : pp. 47-50


ORGANISATION DU TRAVAIL, CHANGEMENT D'ORGANISATION DU TRAVAIL, AUTOMATISATION, GESTION DE LA PRODUCTION, PRODUCTIVITE

Les apports de l'économie industrielle pour définir la stratégie économique de gestion du secteur hospitalier public
SCIENCES SOCIALES ET SANTE (Revue)
03/1995
Contient : pp. 5-46


HOPITAL, THEORIE ECONOMIQUE, ECONOMIE INDUSTRIELLE, SCIENCE ECONOMIQUE, ECONOMIE DE LA SANTE, THEORIE DE L'ORGANISATION

LES ECHOS 17962 (09/08/1999)

Document de travail pour le Conseil d'orientation pour l'emploi : sécurisation des parcours professionnels
Conseil d'orientation pour l'emploi
10/2006
Contient : 118 pages


PARCOURS PROFESSIONNEL, MARCHE DU TRAVAIL, CHOMAGE, CONTRAT DE TRAVAIL, LICENCIEMENT, CONTRAT A DUREE DETERMINEE, TRAVAIL INTERIMAIRE, ÉVOLUTION, RECHERCHE D'EMPLOI, RESTRUCTURATION D'ENTREPRISE, REFORME, SECTEUR PUBLIC, INDEMNISATION DU CHOMAGE, FRANCE, INTERNATIONAL, INSERTION PROFESSIONNELLE, COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

Document de travail composé de trois parties :
- l'évolution du marché de l'emploi et la sécurité des parcours professionnels;
- sécurisation des parcours professionnels et formes juridiques du contrat de travail;
- l'accompagnement des demandeurs d'emploi et des restructurations.


Les syndicats face à la mutation des modes de production. Allégeance à l'entreprise ou aux syndicats
Revue française des affaires sociales
09/1988
Contient : pp. 83-91


SYNDICAT, ORGANISATION DU TRAVAIL, MANAGEMENT, [EVOLUTION TECHNOLOGIQUE], GESTION

Les transformations des modes d'organisation et de gestion des entreprises liées à l'introduction des nouvelles technologies entraînent des évolutions du mouvement syndical.
Pour l'auteur, on assiste aujourd'hui, à une modification du statut des salariés :
- "les salariés intégrés" - dûe au décloisonnement des services et fonctions.
Ce phénomène conduit non seulement à des changements organisationnels (à travers la mise en place de mouvements participatifs), mais aussi, réduit le rôle de l'action syndicale.


INSEE PREMIERE 1231 (25/02/2009)

Le prêt de main-d'oeuvre : un dispositif innovant au service des territoires
RELATIONS INDUSTRIELLES (Revue)
07/2014
Contient : pp. 575-596


ETUDE DE CAS, TERRITOIRE, GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, RELATION ENTRE ENTREPRISES

Dans ce récent contexte de crise, menaçant l’emploi et les entreprises, que certaines organisations se sont emparées d’un dispositif de gestion des ressources humaines innovant : la mise à disposition de salariés (MAD). Ce dispositif vise à sauvegarder l’emploi local ainsi qu’à accroître le panel de compétences des salariés en bénéficiant. Il implique diverses organisations ayant pour but principal d’éviter les licenciements et de favoriser l’acquisition de nouvelles compétences pour les salariés y participant. Le prêt de main-d'oeuvre suppose que l’entreprise prêteuse ne facture à l’entreprise utilisatrice que la stricte valeur des salaires versés au salarié pendant la mise à disposition, des charges sociales afférentes, ainsi que, s’il y a lieu, des frais professionnels remboursés à l’intéressé au titre de la mise à disposition. Il s’agit d’un dispositif d’entraide à but non lucratif, généralement privilégié lorsque les entreprises ont des relations de proximité : géographique, dès lors que les acteurs sont localisés sur un même espace, mais aussi socio-économique, dès lors que les acteurs développent des relations. Trois pôles de compétitivité Rhône-Alpin ont été étudiés, dans lesquels l’utilisation de prêt de main-d’oeuvre entre organisations privées et centre de recherche public a été mise à profit. La grille de lecture utilisée correspond à la démarche analytique de l’économie de la proximité (Bouba-Olga et Grossetti, 2008). Nous nous attachons à répondre à la problématique suivante : dans quelles conditions la proximité permet-elle de construire des formules innovantes de GRH inter-organisationnelles, telles que le prêt de main-d’oeuvre ? Les résultats montrent que la proximité, qu’elle soit géographique ou socio-économique, permet de construire des dispositifs de GRH inter-organisationnelle innovants tels que la mise à disposition de salariés.


Améliorer les relations de travail, un sujet de compétitivité économiques
L’USINE NOUVELLE (Revue)
21/01/2010

RELATIONS PROFESSIONNELLES, TRAVAILLEUR VIEILLISSANT, STRESS, INSPECTION DU TRAVAIL, POLITIQUE PUBLIQUE

REVUE DE PRESSE 946 (04/09/2009)

GERER ET COMPRENDRE 100 (16/07/2010)

Les nouvelles rationalisations de la production
EDITIONS CEPADUES (Editeur)
1992
Contient : 290 pages


PRODUCTION, GESTION DE LA PRODUCTION, ORGANISATION DU TRAVAIL, FLEXIBILITE DE LA PRODUCTION, INFORMATISATION, SCIENCE COGNITIVE, ERREUR HUMAINE, AUTOMATISATION, APPRENTISSAGE ORGANISATIONNEL, ROBOTIQUE, CHANGEMENT D'ORGANISATION DU TRAVAIL, CONTRAINTE DE TEMPS, METHODE, DEMARCHE PARTICIPATIVE, [EVOLUTION TECHNOLOGIQUE], AUTOMOBILE, AERONAUTIQUE - NAVALE

Flexi-sécurité : l'invention des transitions professionnelles
Editions de l'Anact
10/2006
Contient : 132 pages


RESTRUCTURATION D'ENTREPRISE, DELOCALISATION, PLAN SOCIAL, PROTECTION SOCIALE, RECLASSEMENT, RECONVERSION PROFESSIONNELLE, ANPE, COMPARAISON INTERNATIONALE, EUROPE, ALLEMAGNE, ITALIE, SUEDE, FRANCE, ETUDE DE CAS, FLEXIBILITE DE L'EMPLOI

Brusques revirements de conjoncture, lincenciements économiques, délocalisations... les restructurations sont toujours aussi difficiles à accepter. D'autant plus que le chômage reste d'actualité et que le plein emploi est une perspective peu crédible. L'insécurité sociale gagne ainsi du terrain et génère des attentes très fortes auxquelles ne répondent plus les mesures traditionnelles de reconversion et de reclassement. Les salariés comme les territoires espèrent des transitions professionnelles qui pourraient être réussies.
S'inspirant du concept de flexi-sécurité mis en oeuvre dans les pays scandinaves, Danielle Kaisergruber propose ici de nouvelles voies. Il s'agit de gérer le changement dont les entreprises ont besoin sans que les ruptures produisent exclusion des salariés et appauvrissement des territoires.
A la lumière de six études de cas et de leur évaluation menée en Europe, l'auteur suggère que l'on passe d'une culture de l'accident à une culture de l'anticipation et de la concertation. Cet objectif permet à la fois de construire des parcours de transitions professionnelles et de trouver le bon compromis entre les besoins de flexibilité et ceux de sécurité. Ce qui suppose l'adhésion de tous les acteurs - entreprise, syndicats, autorités locales, services publics et prestataires privés - pour inventer des formules de mobilité mutualisées et négociées.


Restauration collective : travail de nuit
BREF SOCIAL (Revue)
09/09/2002
Contient : 3 pages


RESTAURATION COLLECTIVE, CONDITIONS DE TRAVAIL, TRAVAIL DE NUIT, ACCORD DE BRANCHE

MARKETING DIRECT 78 (08/10/2003)

Les mouvements de main-d'oeuvre en 2001 : ralentissement des embauches
PREMIERES INFORMATIONS (Revue)
11/2003
Contient : pp. 1-6


RECRUTEMENT, STATISTIQUES, EMPLOI, TURNOVER, CREATION D'EMPLOI, LICENCIEMENT

En 2001, année de retournement conjoncturel, la rotation du personnel dans les établissements de 10 salariés ou plus diminue sous l'effet du ralentissement des embauches. La baisse est particulièrement nette dans les secteurs de l'industrie et de la construction. La progression des embauches en CDI, importante depuis cinq ans, s'est interrompue en 2001. Les sorties sont un peu plus fréquentes qu'en 2000, mais seuls les licenciements pour motif autre qu'économique ont progressé en 2001.


BULLETIN OFFICIEL DU TRAVAIL, DE L'EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE 5 (30/03/2005)

SEMAINE SOCIALE LAMY 1717 (04/04/2016)

Vers des organisations du travail responsabilisantes
Terra Nova, Aract Ile de France, La Fabrique de l'industrie
06/2016
Contient : 9 pages


AUTONOMIE, QUALITE DE VIE AU TRAVAIL, POLITIQUE SOCIALE DE L'ENTREPRISE, MANAGEMENT

Les enquêtes récentes sur les conditions de travail révèlent que l’autonomie des salariés régresse dans notre pays tandis que le travail s’intensifie et que la monotonie des tâches augmente. L’autonomie au travail est pourtant un levier essentiel d’amélioration conjointe de la qualité de vie au travail (QVT), de l’engagement des collaborateurs et de la performance. C’est ce qu’ont compris certaines entreprises industrielles qui expérimentent des démarches de responsabilisation. Redonner du pouvoir d’agir et d’expression à ses collaborateurs est ainsi une voie de compétitivité à explorer. Et si finalement ce n’était pas l’entreprise qu’il fallait libérer, mais le travail ?


STRATEGIES 1640 (05/05/2011)

ESPACE SOCIAL EUROPEEN 488 (07/12/1999)

La collecte des ordures ménagères en Région Parisienne. Prévention et sécurité, a) déchets ménagers, b) déchets industriels et commerciaux
CAHIERS DE MEDECINE INTERPROFESSIONNELLE (Revue)
1992
Contient : 28 pages


PREVENTION DES RISQUES, MEDECINE DU TRAVAIL, SANTE, ACCIDENT DU TRAVAIL, POSTE DE TRAVAIL, RECUPERATION, DECHET

Quatre articles de la revue de l'Association Interprofessionnelle des Centres médicaux et sociaux de la R.P., et deux brochures du syndicat National des Activités du Déchet (S.N.A.D) sont consacrés à la collecte des déchets (ménagers, industriels et commerciaux, hospitaliers) et à leur traitement (gros plan sur le centre de Romainville, le plus gros centre de traitement d'ordures ménagères créé en 1986, qui est aussi le plus gros centre Européen de transfert de déchets).
Le premier article ("La collecte des ordures ménagères en R. P.") rend compte d'une étude qui étudie les postes de travail, le milieu socio-culturel et les accidents du travail de six établissements du secteur privé en R. P. collectant des ordures ménagères. L'étude a porté sur 793 salariés. Après présentation des six sociétés l'article développe les 8 aspects suivants :
1) Le matériel, 2) Les postes de travail, 3) Le milieu socio-culturel, 4) La pathologie médicale, 5) Les accidents du travail, 6) La déclaration d'inaptitude et les problèmes de reclassement, 7) Les actions de prévention, 8) et le rôle du médecin du travail.
Les trois autres articles de ces cahiers sont respectivement consacrés:
- à la description du poste de gardien d'immeuble en rapport avec la collecte des ordures ménagères en R. P.,
- à la collecte des déchets hospitaliers,
- et au centre de transfert et de tri des déchets de Romainville.
De son côté, le Syndicat National des Activités du Déchet publie deux livrets de sécurité consacrés l'un à la collecte des ordures ménagères, l'autre aux déchets industriels et commerciaux. Ces deux brochures sont résolument tournées vers la prévention au quotidien, grâce à des consignes de prévention/sécurité claires qui s'appuient sur des illustrations "percutantes". Ces livrets de sécurité, destinés à être transmis lors de toute nouvelle embauche ou de tout changement de matérielse veulent outil facilitant "l'accueil, la formation, le professionnalisme et l'esprit d'équipe".


LIBERATION 5635 (30/06/1999)

LIAISONS SOCIALES EUROPE 375 (16/05/2015)

PREVENTION AU TRAVAIL vol. 11, n 5 (28/10/1998)

Avancer sur la voie de l'égalité entre les femmes et les hommes. Rapport annuel 2010. L'équilibre hommes-femmes dans le processus décisionnel des sociétés
COMMISSION EUROPEENNE (Editeur)
2011
Contient : 61 pages


EGALITE PROFESSIONNELLE, CEE, FEMME, RÉMUNÉRATION, FONCTION DIRECTION

Ce huitième rapport sur l’égalité entre les femmes et les hommes décrit les dernières évolutions en la matière au sein de l’Union européenne. Il met en évidence les disparités entre les sexes à certains postes de décision économique de haut niveau, les principaux obstacles que rencontrent les femmes, ainsi que les arguments économiques et commerciaux en faveur d’une meilleure représentation des femmes aux postes de responsabilité. Il présente également quelques exemples d’actions mises en oeuvre par les gouvernements, les partenaires sociaux et le secteur des entreprises en vue de renforcer la participation des femmes aux postes de direction.
Plus de 50 années ont passé depuis la signature du Traité de Rome qui affirmait le principe d’égalité de rémunération entre les femmes et les hommes pour un même travail ou un travail de même valeur, et les femmes dans l’UE gagnent encore 17, 5 % de moins en moyenne que les hommes. Les causes sous-jacentes restent nombreuses et complexes, et ne procèdent pas uniquement d’une discrimination sur la base du sexe, mais aussi d’inégalités liées à l’éducation, à la ségrégation horizontale et verticale du marché du travail, à la difficulté de concilier vie professionnelle, vie familiale et vie privée, au partage déséquilibré des tâches familiales et domestiques, à l’absence de transparence des salaires et à l’impact des rôles associés aux deux sexes qui conditionnent les choix des orientations scolaires et des formations professionnelles.
Le modèle traditionnel de répartition du travail, qui attribue aux femmes la responsabilité de s’occuper de leur famille et aux hommes celle de subvenir à ses besoins, fait également obstacle à la progression de carrière des femmes.
Plusieurs études suggèrent qu’il existe une corrélation positive entre le pourcentage de femmes aux postes à responsabilité et les performances des entreprises. Même si ces études ne démontrent pas de lien de causalité, les corrélations mettent en évidence l’argument commercial en faveur d’une plus grande participation des femmes à la direction et à la prise de décision dans les entreprises.


Décret n2001-1132 du 30 novembre 2001 modifiant le règlement général des industries extractives institué par le décret n80-331 du 7 mai 1980
Bulletin officiel travail emploi formation professionnelle
20/12/2001
Contient : pp. 31-56


INDUSTRIES DIVERSES, EQUIPEMENT INDIVIDUEL DE PROTECTION, SECURITE, SÉCURITÉ DU TRAVAIL, TEXTE JURIDIQUE, PREVENTION DES ACCIDENTS DU TRAVAIL

LA CIBLE 100 (07/04/2004)

Réforme du dialogue social : faut-il inviter le Conseil constitutionnel à la table des négociations ?
Droit social
02/2007
Contient : pp. 174-183


DIALOGUE SOCIAL, REFORME, NEGOCIATION COLLECTIVE, DROIT, TEXTE JURIDIQUE

Les pistes de l'Igas pour améliorer l'efficacité du contrat de sécurisation professionnelle
BREF SOCIAL (Revue)
24/04/2013

ORIENTATION SCOLAIRE PROFESSIONNELLE, FORMATION PROFESSIONNELLE, VALIDATION DES ACQUIS, RECLASSEMENT, MESURE POUR L'EMPLOI, LICENCIEMENT, BILAN

L'Igas a rendu public, le 18 avril 2013, un rapport dressant un premier bilan du contrat de sécurisation professionnelle, dans lequel elle formule une série de propositions en vue d’améliorer son efficacité en termes d’accompagnement, de formation et de retour à l’emploi. Elle préconise notamment de développer le recours aux périodes travaillées en cours d’accompagnement.