Au nom de la terre

"Au nom de la terre" est une saga familiale qui porte un regard humain sur l'évolution du monde agricole au cours des quarante dernières années. Cette fiction est inspirée de l'histoire de son réalisateur Edouard Bergeon, fils et petit-fils de paysans.

Pierre, 25 ans, rentre des Etats-Unis, avec l'ambition de reprendre la ferme de son père. Vingt ans plus tard, le couple a deux grands enfants et le domaine racheté au père de Pierre, se consacre à l'élevage de chevreaux. Mais les coûts baissent et les dettes s'accumulent. Pour s'en sortir, il choisit de s'agrandir encore en se lançant dans l'élevage intensif de poulet.

Une nuit, un incendie ravage son exploitation, c'est une véritable catastrophe. Les difficultés financières augmentent, le tribunal prononce le redressement judiciaire. Pierre s'enfonce dans une sévère dépression et met fin à ses jours.

La référence bibliographique