Ceux qui travaillent

Frank est cadre supérieur dans une entreprise de fret maritime. Un jour, un problème survient sur une cargaison. Un clandestin soupçonné d'être porteur du virus Ebola a embarqué à l’insu de l’équipage. Frank analyse les options qui s'offrent à lui, faire demi-tour ou risquer une quarantaine, toutes très coûteuses. Il demande au capitaine du bateau de se débarrasser du migrant. Cette initiative lui coûte son poste. Frank ne regrette pas son geste, estimant avoir fait "le sale boulot ». Après avoir voué sa vie à son entreprise, Frank, maintenant au chômage, ne sait plus où est sa place.

On suit les errances de ce travailleur déchu, qui toujours vêtu d'un costume-cravate, cherche à sauver les apparences auprès de sa famille en partant au bureau tous les matins jusqu’au jour or le masque tombe.

Ce film offre un regard sur le monde du travail et sur le déclassement qu'induit la perte d'un emploi. Avec le secteur du fret maritime en toile de fond, Ceux qui travaillent dévoile la face cachée du capitalisme contemporain.

La référence bibliographique