3 /  3
Vignette document L'erreur humaine mais non professionnelle : le bûcheron et l'accident

L'erreur humaine mais non professionnelle : le bûcheron et l'accident

Article
Sociologie du travail
03/2005
Contient : pp. 1-16

Les activités excercées par les bûcherons sont dangereuses. Conscient de cette propriété, le groupe professionnel porte une attention particulière à la formation de ses nouveaux membres. Savoir repérer les situations de travail harsardeuses permet, dans une certaine mesure, de se mettre à l'abri des fautes professionnelles. En revanche, la maîtrise de l'activité n'est pas suffisante pour se prémunir des risques inhérents à l'exercice de la profession : le bûcheron est parfois exposé à des dangers imprévisibles et ce, quelle que soit son habileté. Fortement marqué par le paradigme de la responsabilité, le discours de ces professionnels sur les risques liés à leur activité forme un système de protection - une idéologie défensive de métier - leur permettant de travailler en acceptant de telles conditions d'incertitude. C'est ce système et l'environnement dans lequel il prend forme qui sont examinés.

Contient :
pp. 1-16
Langue :
français
Notes :
bibliographie. Date de parution : 2005-03-01

SUGGESTIONS

Du même auteur