2 /  18
Vignette document Vie pro/vie perso : la fin des frontières

Vie pro/vie perso : la fin des frontières

Article
Santé & travail
07/2014
Contient : pp. 25-40

L'évolution et l'omniprésence dans le quotidien des nouvelles technologies, l'explosion des horaires atypiques, l'extension du travail dominical etc. rendent les frontières entre la vie professionnelle et la privée de plus en plus floues. Or la préservation de la santé des salariés dépend également de l'existence d'un juste équilibre entre les deux. L'accord national interprofessionnel sur la qualité de vie au travail de juin 2013 affiche la conciliation des temps comme une des préoccupations actuelles des partenaires sociaux. F. Loisil, chargée de mission à l'Anact, explique la nécessité de trouver un compromis temporel. Il représente un enjeu, à la fois pour les salariés, mais aussi les entreprises. Pour cela, il faut sortir des contraintes individuelles pour travailler concrètement sur l'organisation du travail. Mais les marges de manoeuvre sont souvent étroites, notamment dans les entreprises qui ont besoin d'une forte flexibilité. J.Y. Boulin tire ainsi la sonnette d'alarme sur l'impact du travail du dimanche qui tend à se démocratiser. Autre exemple, dans le secteur du nettoyage, les horaires atypiques pénalisent fortement les conditions de vie des salariés, essentiellement des femmes, souvent seules et mères de famille. A. Flottes aborde, justement le problème sous l'angle de l'égalité professionnelle. Elle souligne : « Parce qu'ils sont assignés à des places différentes, les hommes et les femmes ne font jamais le même travail, dans la vie professionnelle et familiale ». Un autre aspect de la conciliation des temps consiste à prendre en compte la mobilité professionnelle, autrement désignée par « nomadisme ». Certains salariés sont amenés à se déplacer de site en site, un mode de vie pénalisant pour la vie familiale et qui peut avoir un impact sur la santé. Un cas concret est ici abordé concernant les salariés du secteur nucléaire. Fort de ces constats, il apparaît que c'est en priorité sur le travail, son organisation, son contenu et ses horaires qu'il faut agir.

SUGGESTIONS

Du même auteur