4 /  204
Vignette document La  formation en entreprise face aux aspirations des salariés

La formation en entreprise face aux aspirations des salariés

Article
Bulletin de recherches formation-emploi (Revue)
07/2017
Contient : 4 pages

Alors que les salariés occupant les emplois les moins qualifiés expriment, aussi souvent que les autres, le souhait de se former, ils formulent nettement moins de demandes de formation. Comment expliquer ce décalage ? Si le souhait de se former va de pair avec les perspectives professionnelles perçues par les salariés, en lien avec leurs aspirations, l’expression de demandes de formation relève plutôt des pratiques d’entreprises.
Lorsque l’entreprise finance la formation de ses salariés, elle cherche à ce que la formation réponde à ses propres objectifs : satisfaire aux obligations légales, accompagner des changements, introduire de nouvelles pratiques professionnelles. Il apparaît que les injonctions liées à l’activité interviennent plus souvent dans la formation des moins qualifiés, tandis que les cadres bénéficient plus souvent de formations « de motivation », a priori plus susceptibles de tenir compte de leurs souhaits. Alors que les ouvriers accèdent moins à la formation en entreprise, il s’agit pour eux plus souvent de formations qu’ils perçoivent comme « imposées ». C’est notamment le cas de deux-tiers des ouvriers qualifiés formés (contre 49% des cadres).

SUGGESTIONS

Du même auteur