8 /  50
Vignette document La  transmission des savoirs de métier et de prudence par les travailleurs expérimentés. Comment soutenir cette approche dynamique de formation dans les milieux de travail

La transmission des savoirs de métier et de prudence par les travailleurs expérimentés. Comment soutenir cette approche dynamique de formation dans les milieux de travail

Rapport
INSTITUT DE RECHERCHE ROBERT-SAUVE EN SANTE ET EN SECURITE DU TRAVAIL (Editeur)
2012
Numéro collection : 740
Contient : 182 pages

Cette recherche consiste à déterminer les conditions propices à la transmission des savoirs de prudence de quatre métiers différents et posant des risques divers, soit auxiliaire familiale et sociale, cuisinier d'établissement, technicien de cinéma et infirmière de soins à domicile. Pour rendre compte de cette problématique complexe, les données proviennent de différentes sources : entretiens individuels et collectifs, observations de l'activité de travail et de l'activité de transmission, analyse des données de main d'oeuvre et de lésions professionnelles, recueil des documents administratifs et de formation.
Les résultats indiquent que l'apprentissage d'un métier est un processus complexe qui dure tout au long de la vie professionnelle. Les savoirs de métier et de protection se développent principalement en étant confrontés à des situations concrètes de travail. C'est donc l'approche par situations d'actions caractéristiques (SAC) qui a été retenue pour cette recherche, car elle est centrée sur le contexte de travail et la mobilisation des savoirs nécessaires à leur réalisation.
Un autre constat de l'étude porte sur l'activité de transmission : qu'elle soit formelle ou non, elle présente une dimension collective incontournable. Elle se construit dans une dynamique de relation en binôme entre le travailleur expérimenté et le novice mais, également avec un collectif de travail fort et stable. Les travailleurs les plus anciens ont un rôle central dans la transmission des savoirs et l'intégration des novices. La rencontre et la possibilité d'échanger sur le métier sont les conditions essentielles à cette transmission. Plusieurs déterminants peuvent alors l'influencer : la charge de travail, les contraintes temporelles, les pratiques de gestion des ressources humaines.
Cette étude a permis de faire évoluer le schéma conceptuel des différents déterminants de la transmission au travail. Elle fait plusieurs suggestions d'aménagements organisationnels et propose diverses pistes de recherche à entreprendre.

SUGGESTIONS

Du même auteur