5 /  30
Vignette document Genre(s) au travail (dossier)

Genre(s) au travail (dossier)

Article
La nouvelle revue du travail (Revue)
2017
Contient : n10

Ce dossier explore l’intérêt et les apports d’une lecture genrée des dynamiques des mondes du travail contemporain. Quatre articles apportent un éclairage sur la manière dont les rapports sociaux de sexe informent et construisent aujourd’hui les dynamiques de groupes professionnels par ailleurs très divers, en termes de qualification, de prestige social, de statut d’emploi et de mixité. Ainsi l’article de P.Kergoat sur les apprenti·e·s d’une grande entreprise publique et celui de S.Bauvet sur les agents de la sécurité privée explorent le salariat populaire. Z.Haller qui étudie le syndicalisme des enseignants du secondaire et B.Barlet, qui traite des médecins du travail, proposent une immersion du côté des groupes professionnels intermédiaires et supérieurs. À l’instar du monde du travail contemporain qui connaît une mixité à géométrie variable, rarement paritaire d’un point de vue numérique, la plupart de ces groupes professionnels sont à hégémonie numérique féminine ou masculine : cela permet d’y observer, sous l’angle de la répartition sexuée des effectifs, comment l’éventail souvent varié des normes et des systèmes de genre (plus ou moins assumés ou volontaires) y structurent les logiques et pratiques managériales. Deux autres articles complètent ce dossier : l'article d’H.Takahashi s’intéresse à la mise au travail des femmes de milieu populaire dans le Japon dans les années 20, le second d’E.Bonnet, É.Verley et T.Ries revisite les mécanismes de la division du travail au sein de couples mis à l’épreuve de l’éloignement domicile/travail pour l’un des deux conjoints. Très dissemblables en apparence, ces deux articles révèlent pourtant, l’un et l’autre, comment l’entrée ou l’installation massive des femmes dans le travail salarié mêle toujours intimement processus d’émancipation et renouvellement de la domination masculine.

SUGGESTIONS

Du même auteur