1 /  1
Vignette document TIC et activités professionnelles : quels usages, quelles incidences ?

Nul doute, les TIC deviennent, dans un contexte marqué par la transition numérique, des instruments indispensables au (bon) fonctionnement des entreprises, en priorité parce qu'elles assistent les salariés dans de nombreuses tâches. Par conséquent, le déploiement du numérique dans un environnement professionnel n'est jamais neutre dans la mesure où il affecte aussi bien les activités qui se font dans et hors le travail. De même, si certaines techniques facilitent la réalisation des activités et les valorisent (e-administration), d'autres, en revanche, peuvent déposséder les individus de leurs compétences (la robotisation des lignes de production) et dans certains cas, devenir des outils de contrôle de la performance des salariés.

Riche de ce contexte, ce dossier fait le point sur plusieurs éléments :
- la réception du numérique en entreprise (prédire et évaluer l'acceptabilité des technologies) pour étudier ce que font les salariés avec la technologie ou ce qu'ils deviennent au contact de celle-ci ;
- les éléments qui déterminent l'utilité, l'utilisabilité et l'intention d'usage d'un progiciel de gestion intégrée sur la base d'observations empiriques menées dans une entreprise tunisienne de transport aérien ;
- l'impact du numérique sur le management des officiers et sous-officiers de gendarmerie nationale (l'utilisation des TIC pour diriger? le e-leadership et les évolutions qu'elle génère : feed-back permanent, diversification des modes de diffusion, meilleure coordination) ;
- le télétravail et ses bénéfices sur les conditions de travail des cadres, notamment pour ceux qui disposent d'un écosystème relationnel interne suffisamment riche pour maintenir un contact régulier avec leurs collaborateurs et ou les solliciter à distance ;
- la question de la perméabilité des frontières travail et hors-travail est également évoquée avec cette double réalité : 70, 9% des répondants utilisent Internet à la maison pour des besoins professionnels contre 63, 5% au travail pour satisfaire des besoins personnels.

SUGGESTIONS

Du même auteur