1 /  1
Vignette document Relations de travail entre les femmes et les hommes. Présentation des résultats de la consultation des salariés de 9 entreprises françaises

Relations de travail entre les femmes et les hommes. Présentation des résultats de la consultation des salariés de 9 entreprises françaises

Rapport
Conseil supérieur de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (CSEP)
12/2013
Contient : 56 pages

Cette enquête, menée par LH2 pour le CSEP auprès de 14 651 salariés (55% de femmes et 45% d'hommes, 92% de cadres) de 9 grandes entreprises françaises (Radio France, France Te?le?visions, la RATP, la SNCF, Orange, GDF Suez, le groupe La Poste, Air France et LVMH), mesure les attitudes et comportements sexistes, qui peuvent conduire a? des situations de discriminations ave?re?es et constituer une e?tape dans le continuum des violences au travail.
Les manifestations du sexisme sont passées au crible en situation de travail quotidien, en situation de management, dans les modes d'adresse aux femmes, dans l'articulation des temps de vie (maternité, temps partiel), ainsi que le sexisme à l'encontre des hommes. L'enquête se penche également sur l'impact négatif du sexisme exprimé par les salariées sur leur sentiment de compétences et sur le rapport au travail. Enfin, quelques questions concernent l'implication des entreprises pour aborder sur le sujet du sexisme au travail.

80% des femmes interrogées considèrent que dans le monde du travail, les femmes sont régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes.
54% des femmes interrogées estiment avoir rencontré un frein professionnel en raison de leur sexe.
6% disent avoir déjà eu le sentiment d’être traitées différemment dans l'exercice professionnel : être chargées de tâches dévalorisantes ou sous-estimées par rapport à leurs compétences, manquer d’autonomie.
53% des femmes ont déjà été sollicitées lors d'une réunion pour des tâches subaltermes ou sans rapport avec ses compétences (44% pour les hommes).
59% des femmes se sont exclues ou marginalisées lors de réunions (18% des hommes), phénomène remarqué par moins de 18% des hommes.
81% des femmes ont entendu des remarques désobligeantes à propos des femmes managers (60% des hommes).
56% des femmes déclarent avoir été témoins de réserves à propos des compétences managériales de femmes qui exercent des responsabilités.
14% des femmes managers disent l'avoir vécu. 23% des hommes ont entendu dire que le temps partiel n'était pas approprié pour un homme dans leur environnement professionnel.

Cette enquête met en lumière que moins les manifestations de sexisme sont visibles, plus les écarts de perception entre femmes et hommes sont importants.

SUGGESTIONS

Du même auteur