1 /  1
Vignette document Hewlett Packard. Organisation des différentes formes de télétravail

Hewlett Packard. Organisation des différentes formes de télétravail

Article

Les différentes entités du groupe Hewlett Packard en France (HPCCF, HPF et HP-ESF) ont signé, le 6 juillet, avec l’ensemble des organisations syndicales représentatives, un accord sur le télétravail, dont l’objectif essentiel « est d’améliorer la qualité de vie au travail des salariés en leur offrant plus de flexibilité », précise Philippe Russo, DRH du groupe HP en France. Cet accord qui concerne près de 5 000 employés, pose un cadre aux différentes formes du télétravail, qu’elles soient mises en œuvre à la demande de l’entreprise, en lien avec un projet de transformation, notamment immobilier, ou à la demande individuelle du salarié.

Cette nouvelle organisation du travail doit, précisent les signataires, concilier aux mieux les attentes organisationnelles de la société et celles des employés. Elle repose sur les principes généraux édictés par l’accord-cadre européen du 16 juillet 2002 et l’accord national interprofessionnel du 19 juillet 2005 (ANI). L’accord, conclu pour trois ans et tacitement renouvelable, a pris effet dès juillet 2010. Par ailleurs, une commission paritaire de suivi est mise en place afin de résoudre d’éventuelles problématiques individuelles d’éligibilité, de refus du télétravail et de réversibilité. Elle se réunira à hauteur d’une réunion par mois dans les six premiers mois et ensuite tous les six mois.

Langue :
français
Notes :
Date de parution : 2010-10-07