7 /  790
Vignette document Faire d’un système rénové de formation professionnelle un outil majeur d’égalité au travail entre les femmes et les hommes

Faire d’un système rénové de formation professionnelle un outil majeur d’égalité au travail entre les femmes et les hommes

Rapport
Conseil supérieur de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (CSEP)
02/2018
Contient : 112 pages
En ligne : Le rapport

Dans ce rapport, remis à Marlène Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, l'auteure établit un état des lieux quantitatif et qualitatif de la loi de 2014 portant réforme de la formation professionnelle et de la loi travail de 2016, et ce, à l'aune de la question de l'égalité entre les femmes et les hommes : l'accès des femmes et des hommes à la formation, l'accès des femmes et des hommes aux formations qualifiantes ;

L'accès à la formation est inégalitaire: 45% des hommes y accèdent contre 43% des femmes. L'écart est faible "mais les inégalités s'accentuent en ce qui concerne les moins qualifiés: huit points d'écart entre les hommes et les femmes employés et jusqu'à neuf points entre les ouvriers et les ouvrières".

La présence d'enfants est un autre facteur d'inégalité : en 2012, l'accès aux formations pour les mères d'enfants de moins de 6 ans restait inférieur à celui des autres populations, y compris des femmes sans enfant, est-il précisé.

L'auteur identifie, par ailleurs, les freins rencontrés par les femmes dans l'accès à la formation et la prise en compte de leurs besoins de formation tout au long de leur déroulement de carrière ;

Elle formule tout particulièrement des recommandations :
sur l'égal accès des femmes aux formations dans le domaine du numérique, que ce soit dans les usages qui peuvent en être faits dans le monde du travail ou dans les possibilités de reconversion vers les métiers du numérique ;
sur les formations des femmes les moins qualifiées ou en situation de précarité.